Le saviez-vous ? Gabriel Attal a tourné avec un célèbre réalisateur

Avant de se lancer dans une carrière politique, Gabriel Attal s’était prêté au jeu de la figuration. Le porte-parole du gouvernement avait tourné dans La belle personne, réalisé par Christophe Honoré.

Toutes les personnalités ne sont pas nées sous une bonne étoile. Certaines ont appris à faire tourner la chance en leur faveur, avec le temps. À seulement 31 ans, Gabriel Attal peut se targuer d’avoir une belle carrière politique. En juillet dernier, l’ancien militant du PS a été nommé porte-parole du gouvernement. Un poste qui faisait de lui le plus jeune membre d’un gouvernement sous la Ve République. Mais avant de gravir les échelons dans ce milieu, le benjamin de l’Élysée au visage juvénile et charismatique s’était frotté au monde du 7e art le temps d’une figuration.

Pour le film La belle personne, de Christophe Honoré, Gabriel Attal avait accepté de jouer le figurant. C’est ce qu’a découvert un de ses abonnés, ce jeudi 12 novembre, comme le relate Paris Match. Alors que le conseiller municipal de Vanves propose aux internautes de répondre à leurs questions, via son compte Instagram, un utilisateur l’interroge sur ses ambitions professionnelles : Une carrière d’acteur en parallèle de celle de ministre ?!” Son œil aiguisé surprend le principal intéressé, qui ne manque pas de lui répondre. “Bien vu. Vous avez vraiment l’œil, car c’était plutôt de la figuration”, a-t-il expliqué, avant de préciser : “J’avais 18 ans et je me suis retrouvé un peu par hasard dans ce film de Christophe Honoré, avec à la clé un petit cachet qui m’avait permis de m’acheter un scooter.”

Une carrière manquée

Si Gabriel Attal a réussi à dégoter le rôle de porte-parole du gouvernement, l’une des figures de la macronie aurait pu se diriger vers une carrière d’acteur. La logique familiale l’aurait voulu. Son père Yves Attal, emporté par un cancer en 2015, était producteur de cinéma. Sa mère, productrice de films d’entreprise. Comme nous vous le révélions en juillet dernier, le compagnon de Stéphane Séjourné prenait des cours de théâtre, en parallèle de ses études. Mais il a préféré la scène politique à la scène artistique.

Article réalisé avec l’agence 6 Médias

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet