Le saviez-vous ? Jean-Paul Belmondo est monté sur scène le soir de la mort de sa fille Patricia

Jean-Paul Belmondo a connu un terrible drame dans sa vie. Le 31 octobre 1993, l’acteur a perdu sa fille à l’aube de ses 40 ans dans un incendie. Malgré la douleur et la tristesse, le soir même, Bébel est monté sur scène pour interpréter son rôle dans « Tailleur pour dame. »

Le jour où Jean-Paul Belmondo a réalisé que la vie ne tient qu’à un fil. Son monde s’est écroulé le 31 octobre 1993. À cette terrible date, l’acteur a perdu sa fille aînée – âgée de même pas 40 ans – dans l’incendie de son appartement de la rue de Rennes dans le 6e arrondissement de Paris. « Ma petite chérie, ma fille Patricia, n’a pas eu le temps d’avoir quarante ans… Ma petite fille est morte » a-t-il écrit dans sa biographie laissant au placard sa pudeur habituelle. Le livre de Carlos Sotto Mayor, Jean-Paul, mon homme de Rio, revient sur cet épisode dramatique de la vie de Bébel.

« Le destin l’avait frappé de la plus cruelle des manières » commence le récit de ce triste événement. Malgré la perte de sa fille chérie – Patricia née de sa relation avec la danseuse professionnelle Élodie Constantin en 1954 -, « ce guerrier blessé montait sur les planches le soir même du drame, pour tenir sa place dans Tailleur pour dame. » La dernière compagne de Bébel a ensuite écrit que « son docteur lui avait dit : « Si vous ne jouez pas maintenant, vous ne jouerez plus jamais. » Jean-Paul le flamboyant, le comédien qui faisait rêver son public, a donc écouté ces conseils. Après être allé jusqu’au bout de la représentation, il s’est écroulé dès que le rideau est tombé. Ce drame marquera son existence à jamais.

Jean-Paul Belmondo : ses mots sur la mort de sa fille

La vie va continuer son cours sans Patricia, cette fille choyée qui avait hérité du talent de son père pour travailler dans le cinéma. Même si Jean-Paul Belmondo se plonge dans le travail pour oublier cette peine, il avouera à la fin de sa vie que « cette peine-là ne se porte pas, elle vous porte. Elle est irrémédiable, absolue. Ce chagrin-là ne se dépasse pas, il demeure. Heureusement je ne suis pas seul. » Le célèbre acteur a pu compter sur le soutien de ses amis, dont Charles Gérard, mais également ses autres enfants, Florence, Paul et Stella, qui sont toujours restés à ses côtés.

Crédits photos : ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet