Le saviez-vous ? Kate Middleton et le prince William ont été colocataires

Inséparables depuis dix-huit ans déjà: leur histoire d’amour a capturé l’imaginaire collectif. Aujourd’hui mariés et parents de trois enfants, il fût un temps où Kate et William feignaient pourtant d’être de simples colocataires….

Nul n’est sans savoir que Kate Middleton et le prince William se sont rencontrés sur les bancs de l’université de St Andrews, en Ecosse. Tous les deux de nature plutôt réservée, ils ne feront pas toute de suite connaissance. Kate, du genre studieuse, se concentre sur ses études tandis que William tente par tous les moyens d’échapper aux reporters qui campent devant la grille de l’école quand ils n’escaladent pas les murs pour épier ses premiers pas dans le monde adulte.

S’ils se sont croisés à quelques reprises dans les couloirs poussiéreux de St Andrews et se sont entraperçus à la bibliothèque lors de séances de révision tardives, c’est lors d’un défilé de mode caritatif que William remarque Kate pour la première fois. La jeune femme défile dans une robe transparente qui ne laisse que très peu de place à l’imagination. Enthousiaste à la vue de son physique d’athlète, le duc de Cambridge s’exclame avec poésie : « Wow, Kate est très sexy! ». So chic.

PHOTOS – Kate Middleton : ses 35 plus beaux looks inspirés de la princesse Diana

Des années plus tard, le prince William reviendra sur sa rencontre avec sa future femme, affirmant : « Dès que j’ai rencontré Kate, j’ai su qu’elle avait quelque chose de particulier. Je savais que nous avions potentiellement quelque chose à explorer ensemble». Il ne s’est pas trompé. Peu de temps après le défilé de mode, Kate et William sont devenus des amis proches et après des relations de courte durée avec d’autres individus, décident de passer à la vitesse supérieure: ils emménagent ensemble.

Un gars, une fille

Malgré les précautions, quelques vagues rumeurs d’une romance estudiantine se frayaient un chemin jusqu’à la presse people britannique. Ainsi, pour éviter d’éveiller les soupçons, Kate et William deviennent « colocataires » dans un appartement situé sur le campus avec deux autres amis. Une période dont le duc de Cambridge garde visiblement, un souvenir particulièrement doux: « J’essayais de lui préparer des dîners très élégants, explique un jour William. Ce qui se passait généralement c’est que quelque chose prenait feu ou débordait et Kate, jamais bien loin, devait venir m’aider et finissait par prendre le contrôle sur la situation».

Malgré les piètres performances du prince en cuisine, au fil des mois, l’amitié entre Kate et William se transforme en romance et ils finissent par tout avouer à leurs deux colocataires. Bientôt, leur secret n’en est plus un et dans les couloirs de l’université, les élèves soupirent: résignées de voir leur chances de devenir la future reine d’Angleterre s’évaporer….

Au mois de mars 2004, Kate Middleton et le prince William s’échangent un baiser fougueux sur les pistes de la station de ski huppée, Klosters en Suisse. Sans doute pas le premier, mais cette fois les paparazzi sont sur place pour l’immortaliser. Dès le lendemain, le jeune couple est en couverture du « Sun ». Une intrusion que William supporte très mal. Au point où, pendant un temps, les royals reporters du tabloïd en question, qui appartient à Rupert Murdoch, sont interdits d’assister aux sorties officielles de la famille royale.

Ce séjour dans les Alpes marque la fin de l’anonymat pour Kate Middleton. Sa famille affiche front uni face au déluge de demandes d’interviews et aux hordes de photographes qui traquent ses moindres faits et gestes. Refusant de se soumettre à la pression collective et l’impatience des britanniques de célébrer à nouveau des noces royales, Kate et William prennent le temps de se connaître avant d’envisager le mariage. Une décision qui vaudra à la jeune femme le surnom sexiste de « Waity Katie ».

Le 29 avril 2011, les jeunes tourtereaux se disent oui dans l’Abbaye de Westminster, devant des millions de téléspectateurs. C’est le début pour eux, d’une toute nouvelle forme de colocation. Assumée et bénie de la reine cette fois.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet