Le saviez-vous ? La femme de Jean-Yves Le Drian, Maria Vadillo, a aussi fait de la politique

Ce jeudi 30 juin marque les 75 ans de Jean-Yves Le Drian, grande figure de la politique française. S’il s’est illustré comme ministre de la Défense puis comme ministre des Affaires étrangères, sa femme, Maria Vadillo, a elle aussi tenu des rôles politique d’importance à l’échelle régionale.

A propos de


  1. Jean-Yves Le Drian


  2. Maria Vadillo

Jean-Yves Le Drian a 75 ans ce jeudi 30 juin, et une carrière en politique dont il peut être fier : maire de Lorient durant 17 ans, puis président du Conseil Régional de Bretagne à partir de 2004, secrétaire d’État à la mer sous François Mitterrand, puis ministre de la Défense durant tous les gouvernements qui se sont succédés sous François Hollande, et enfin ministre de l’Europe et des Affaires étrangères sous les gouvernements Philippe et Castex… Si l’homme politique s’est illustré par sa longévité dans les hautes sphères du pouvoir, il n’a pas oublié d’intégrer sa femme Maria Vadillo, au sein des cercles de politiciens qu’il a côtoyé. Celle qu’il a épousée en secondes noces en 2013 est elle aussi familière du monde politique.

Cette Franco-Espagnole de 72 ans, née à d’El Arenal en Espagne, a fait ses preuves à l’échelle régionale. Après avoir vécu son enfance pendant 12 ans dans la Sarthe, elle s’est installée en Bretagne à l’âge de 17 ans, pour suivre des études de lettres, tombant ainsi amoureuse de la région. Choisissant d’entrer en politique après avoir exercé comme professeure de Français, elle a officié pendant six ans en tant que conseillère régionale puis a été élue de quartier à Rennes pendant 17 ans, jusqu’en 2012.

Maria Vadillo a ensuite été vice-présidente du Conseil régional de Bretagne en charge du tourisme et du patrimoine entre 2010 et 2015, au côté de son mari, qui en était le président jusqu’en 2017. Soutien fidèle de Jean-Yves Le Drian, la femme politique n’a pas hésité à quitter certaines de ses fonctions lorsque sa moitié a été nommée ministre. « Mon mari, Jean-Yves Le Drian a eu une promotion [il venait d’être nommé ministre de la Défense par François Hollande, NDLR]. Alors il me faut alléger mes responsabilités pour être plus près de lui« , avait-elle expliqué à Ouest France lors de son départ.

>> PHOTOS – Penelope Fillon, Isabelle Juppé, Véronique Cazeneuve… Que deviennent les épouses des ex-Premiers ministres ?

« Je retrouve mon épouse » : Jean-Yves Le Drian savoure son départ du gouvernement

Après des décennies passées au gouvernement, Jean-Yves Le Drian a choisi de ne pas rempiler pour le second mandat d’Emmanuel Macron, remplacé par l’ancienne ambassadrice Catherine Colonna au Quai d’Orsay. Une décision avec laquelle il est en paix, d’après ce qu’il avait confié au Télégramme le 4 juin dernier. Il s’était dit heureux de pouvoir enfin passer du temps avec sa femme dans leur résidence en Bretagne. « Je retrouve mon épouse sur la durée, parce que, avant, nous nous voyions par intermittence », avait-il révélé, donnant ainsi un aperçu de ce qu’est la vie de couple lorsque les deux parties sont engagées en politique.

L’ancien ministre avait poursuivi en admettant qu’il avait du mal à se réadapter à une vie normale, après tant d’années passées à vivre « à 200 à l’heure ». « Là, je suis dans une phase de décompression pour progressivement revenir à une vie normale. Décompression de stress, des angoisses, des tensions, pour retrouver une forme de sérénité. C’est un travail d’apaisement« , avait-il exposé. Fort heureusement, Jean-Yves Le Drian peut compter sur Maria Vadillo pour l’aider dans cette phase de transition. « J’ai recommencé à dormir normalement. Il y a également l’accompagnement familial. Et puis aussi les amis que j’ai plaisir à retrouver en prenant du temps. » Et de résumer : « Pour moi, le ressourcement en Bretagne est essentiel« .

Crédits photos : BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet