Les blagues de Nagui sur l'affaire du petit Grégory passent très mal

Dans La bande originale, lundi 20 septembre 2021, Nagui recevait le colonel Sesmat. Il s’agit du premier enquêteur sur l’affaire du petit Grégory. En début d’émission, le célèbre animateur s’est permis quelques blagues sur cette affaire qui n’ont pas été jugées de très bons goûts.

  • Nagui

C’est le téléfilm événement de TF1. Lundi 20 septembre 2021, la première chaîne diffuse Une affaire française qui revient sur l’enquête autour du meurtre du petit Grégory. A cette occasion, Nagui avait choisi d’inviter les deux comédiens principaux du téléfilm Laurence Arné et Guillaume de Tonquédec dans La bande originale sur France Inter, lundi 20 septembre 2021. Les acteurs n’étaient pas les seuls dans l’émission. Ils étaient accompagnés d’Etienne Sesmat, le premier enquêteur sur cette terrible affaire. Ce dernier n’a d’ailleurs pas du tout apprécié quelques blagues formulées par le célèbre animateur au début de son émission. Alors qu’il voulait proposer son traditionnel quiz musical, le mari de Mélanie Page avait conscience que le sujet était délicat. « Alors, qu’est-ce qu’on peut faire comme blind test autour de l’affaire Grégory ?« , a-t-il lancé avant que le chroniqueur Daniel Morin réponde : « Toutes les chansons sur la natation« . Une vanne jugée très bonne par Nagui qui n’a pas hésité à en faire d’autres du même style.

Seulement, pour Etienne Sesmat, rire d’un tel fait divers n’est pas acceptable. « Permettez-moi de vous dire que je n’ai pas trop aimé les blagues du début d’émission. Permettez-moi de vous le dire gentiment. Je sais que ça fait partie de la loi du genre, vous êtes une émission de variété que j’apprécie, par ailleurs, mais je pense qu’on ne peut pas rire de tout, quand même« , a ainsi expliqué l’ancien capitaine de gendarmerie.

Nagui entend les remarques mais se défend

Une remarque qui a été très bien reçue par le principal intéressé. « C’est entendu, je comprends tout à fait que vous ayez ce point de vue et je le respecte. » A la fin de son interview, celui qui est également aux commandes de N’oubliez pas les paroles a tout de même tenu à revenir sur la critique que l’ancien enquêteur a pu lui faire. « C’est vrai que l’exercice de cette émission est d’avoir une part d’humeur et une part, j’espère en tout cas, de fond qui vous a permis de vous exprimer sur cette affaire, en totale liberté et clarté« , a-t-il encore exprimé avant de le remercier d’avoir répondu à ses questions.

Source: Lire L’Article Complet