"Les médecins m'ont dit que j'allais droit au suicide" : le douloureux combat de Nathalie Marquay-Pernaut atteinte d'une leucémie

Atteinte d’une leucémie à seulement 30 ans, Nathalie Marquay entame un sacré combat contre la maladie. Un douloureux souvenir sur lequel elle se confie aujourd’hui.

Nathalie Marquay a vécu une période vraiment difficile alors qu’elle n’avait que 30 ans. La chroniqueuse de « Touche pas à mon poste » apprend qu’elle est atteinte d’une leucémie. Un véritable coup de massue pour l’ancienne Miss France.

En pleine promotion de son livre « Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions » aux éditions Guy Trédaniel, Nathalie Marquay revient sur cette douloureuse période de sa vie.

En live sur la page Facebook de son éditeur, Nathalie Marquay a accepté de répondre aux questions les plus indiscrètes des internautes. L’une d’elles portait sur son combat contre la maladie.

Nathalie Marquay commence par raconter avoir compris qu’elle était malade lors d’un séjour en Martinique. Elle consulte huit médecins, tous d’accord pour dire qu’elle a la dengue. Mais Nathalie Marquay n’est pas convaincue et décide de consulter un autre médecin qui lui sauve la vie en lui faisant de simples analyses sanguines. « Il s’est demandé comment j’étais encore vivante. Je serais restée encore une heure chez moi ou une demi-journée, j’étais morte ! », se souvient-elle.

Rapatriée en France en urgence, la femme de Jean-Pierre Pernaut découvre qu’elle souffre d’une leucémie. Et alors que les médecins lui préconisent une greffe de la moelle, Nathalie Marquay refuse catégoriquement. Pour cause, elle serait devenue stérile à la suite de cette intervention chirurgicale. « J’ai été contre l’avis des médecins ! Quand vous avez une leucémie, vous êtes obligé de faire une greffe de moelle. J’ai dit : ’Non ! Votre greffe, je ne la ferai pas ! Ce n’est pas possible ! Je veux avoir des enfants et j’aurai des enfants !’ Et là, les médecins m’ont dit que j’allais droit au suicide et que j’étais obligée de passer par cette greffe pour m’en sortir », poursuit-elle.

Malgré les conseils des médecins, Nathalie Marquay ne cède pas et écoute son instinct. « Si vous enlevez mon but et ma force qui est d’avoir des enfants, je vais partir ! Vous n’avez pas le droit de m’enlever ça ! Comme je suis majeure, je peux vous signer une décharge », raconte-t-elle encore.

Quelques années plus tard, l’ancienne Miss France a donné naissance à deux enfants : Lou et Tom. 

La rédaction

À voir également : Laurent Ruquier critique Nathalie Marquay en plein direct sur C8

Source: Lire L’Article Complet