Les relations entre Emmanuel Macron et Pascal Praud « réchauffées » ? « Il n’a aucun rapport direct avec lui »

Emmanuel Macron et Pascal Praud gardent leurs distances. C’est en tout cas ce qu’affirme un proche du journaliste dans les colonnes du Parisien ce mercredi 15 septembre.

Le soleil est-il au beau fixe entre le président de la République et Pascal Praud ? En octobre dernier, le journaliste était invité à dîner à l’Élysée par des conseillers d’Emmanuel Macron. “Ils trouvaient que je sous-estimais le drame de la pandémie“, se rappelle l’animateur de l’Heure des pros dans les colonnes du Parisien. Depuis, leurs relations se seraient “réchauffées” selon le quotidien. “C’est de l’ordre de fantasme. Il a pu saluer une fois le président, mais il n’a aucun rapport direct avec lui“, assure un proche du présentateur de CNews.

Ce que Pascal Praud confirmait déjà dans les colonnes du Parisien en juin dernier : “Que les acteurs du pouvoir cherchent à faire pression, c’est normal. À vous d’accepter ou pas. Pour moi, ça n’a rien changé (…) Vous croyez que je suis en ligne directe avec lui ? C’est de l’ordre du fantasme.”

“Est-ce qu’on pourrait arrêter d’avoir des énarques et des gens qui nous gouvernent qui nous mettent dans le mur ?”

Tout est parti de la crise sanitaire. À l’antenne, Pascal Praud n’a pas mâché ses mots pour critiquer l’action du président de la République pour lutter contre la pandémie de Covid-19. En avril dernier, suite à l’allocution du chef de l’État, il s’énervait sur CNews : “Ça fait quarante ans qu’on est sur des systèmes avec des gens qui nous gouvernent et ça ne marche pas. Est-ce qu’on pourrait imaginer d’autres solutions ? Est-ce qu’on pourrait arrêter d’avoir des énarques et des gens qui nous gouvernent qui nous mettent dans le mur ? C’est tout ce que je demande.” Avant de s’adresser à Jérôme Béglé, le directeur adjoint de la rédaction du Point : “Au bout d’un an, quelle note vous donnez à Emmanuel Macron ?

Ce lundi 13 septembre, le chef de l’État a invité Pascal Praud et plusieurs éditorialistes à assister à l’inauguration de la grande verrière du jardin d’hiver du palais de l’Élysée. Une invitation déclinée par le journaliste qui devait assurer l’antenne aux côtés d’Éric Zemmour. Simple hasard ?

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet