« Libérer les enfants » : Martin Blachier en remet une couche sur la vaccination des 5–11 ans

Martin Blachier, médecin spécialiste en santé publique, a lancé une pétition sur le web. Il demande, notamment, “l’absence de toute pression vaccinale sur les enfants sans comorbidités majeures”.

Martin Blachier n’a pas la langue dans sa poche et quand il n’est pas d’accord, il le fait savoir. Le médecin spécialiste en santé publique s’est exprimé sur les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, et il ne comprend pas la stratégie qui a été choisie. Une position qu’il a réaffirmée sur son compte Twitter, jeudi 16 décembre. “Pour être sans ambiguïté : 1. Vaccination obligatoire des personnes vulnérables incluant les rappels / 2. Vaccination facultative des autres de tous âges / 3. Fin du pass sanitaire / 4. Libérer les enfants, a-t-il écrit.

En ce qui concerne les plus jeunes, Martin Blachier demande un retour à la vie normale dans les écoles dès la rentrée, c’est-à-dire “sans masque, sans fermeture, sans protocole ! ». Le médecin ainsi que Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne à Paris, ont d’ailleurs lancé une pétition en ligne pour obtenir le soutien du grand public. Dans ce document, ils réclament “la fin du port du masque en classe et lors des activités extérieures”, “la fin des évictions scolaires pour les enfants positifs au Covid”, mais également “l’absence de toute pression vaccinale sur les enfants sans comorbidités majeures”. Ce jeudi 16 septembre, la pétition avait recueilli plus de 46.000 signatures.

Martin Blachier : “Pondre des recommandations d’un niveau aussi médiocre, c’est inacceptable”

Martin Blachier a également violemment critiqué le Conseil scientifique sur le plateau de l’émission 24 heures Pujadas, diffusée sur LCI mardi 14 décembre. Pour les « réunions familiales de type repas de Noël », l’institution a recommandé aux Français de « limiter le nombre de participants”, ou encore de “pratiquer un autotest le jour même, ou un test antigénique la veille ou le jour même de l’événement”. Martin Blachier a clairement affiché son désaccord : C’est affligeant de voir le niveau de réflexion que peut avoir le Conseil scientifique. Vraiment, je ne sais pas à quoi il sert. Pondre des recommandations d’un niveau aussi médiocre, c’est inacceptable« , a-t-il déclaré face à David Pujadas.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet