Line Renaud atomise une grande star de la chanson française

Dans le podcast Femmes puissantes, Line Renaud est revenue sur les prémices de sa carrière. L’occasion pour elle de balancer sur le comportement de l’une des plus grandes vedettes de la chanson française.

Depuis plus de 60 ans, Line Renaud fait partie des plus grandes artistes et stars françaises. Idole populaire, égérie branchée, icône indéboulonnable pour le public gay, véritable mythe républicain, certains diront même national, tous les superlatifs peuvent coller à la peau de la marraine de Johnny Hallyday. Grande copine des Chirac, artiste engagée contre le sida dès les premières heures de la pandémie, la nonagénaire n’a jamais manqué aucun combat. C’est bien pour cela que le podcast Femmes puissantes a choisi de lui donner la parole. Car l’interprète de Ma cabane au Canada a bien évidemment moult choses à raconter. Et notamment ses débuts.

Line Renaud a par exemple raconté les prémices de sa carrière de chanteuse et la rivalité qu’elle entretenait avec une grande star des années 50 : Édith Piaf. Et en évoquant la compagne de Marcel Cerdan, la copine de Muriel Robin ne mâche pas ses mots. Quitte à égratigner la légende.

Line Renaud raconte sa rivalité avec Édith Piaf qu’elle qualifie de “très méchante”

En décrivant ses rapports avec l’interprète de La vie en rose, Line Renaud explique que cette dernière a déjà tenté de lui mettre de sérieux bâtons dans les roues. “Je chantais au Moulin-Rouge tous les soirs, j’étais engagé pour quatre mois et puis là Bob Hope était dans la salle et, la veille de ce jour où je rencontre Bob Hope, le directeur artistique de chez Pathé Marconi me dit : ‘Il faut que t’arrête de chanter pendant au moins un an.’ J’avais tous les succès actuels, les disques se vendaient, se vendaient”, a-t-elle raconté en précisant qu’Édith Piaf ne serait pas étrangère à ces propos.

Juliette Gréco pourrait vous en raconter des montagnes sur la méchanceté de Piaf, très méchante“, a expliqué Line Renaud qui rajoute : “Elle était une femme puissante sur les hommes. Elle avait une revanche à prendre sur la vie et donc sa revanche, c’était les hommes. Ils sont tous, les uns derrière les autres, dans le lit d’Édith Piaf. Et donc, elle détestait les femmes plus jeunes. En plus, à l’époque en 1954, vous savez les carrières d’artistes, ça monte ça descend. Elle n’avait pas de succès de disque depuis longtemps”.

À voir aussi : Muriel Robin jugée “pas trop respectueuse” par un célèbre animateur télé

Source: Lire L’Article Complet