Louane et Brigitte Macron : ce lien inattendu

Contrairement aux apparences, Louane et Brigitte Macron ont un point en commun plutôt surprenant, lié à leur histoire : la plage Joie de Vivre, au Touquet.

Malgré leurs années d’écart et leurs univers radicalement différents, Louane et Brigitte Macron ont quand même un lien en commun, ou plutôt un lieu : la plage Joie de Vivre du Touquet. C’est là que la jeune chanteuse, maman comblée de la petite Esmée, a choisi de poser pour la pochette de son nouvel album du même nom, Joie de Vivre, sous l’objectif du photographe anglais Martin Parr. Et c’est ce même sable que l’épouse d’Emmanuel Macron, alors Brigitte Trogneux, a foulé dans son enfance, comme le raconte Vanity Fair.

Pour les besoins de leur livre Les Macron du Touquet-Élysée-Plage, paru en juin dernier, les journalistes Renaud Dély et Marie Huret se sont rendus sur les terres de la Première dame, où cette dernière se rend souvent avec son mari et où elle possède la Villa Monéjan, héritée de ses parents. Ils y ont rencontré une figure touquétoise, Jean-Luc Van Godsenthoven, gardien de cabines sur les plages de la station balnéaire, qui leur a dévoilé une anecdote pour le moins cocasse. Au début des années 1960, l’homme a vu la petite Brigitte Trogneux, âgée de huit ans sur la plage Joie de Vivre, en compagnie de Patrick Balkany et de Michel Sardou, respectivement 13 et 14 ans à l’époque. “C’était comme une famille”, a-t-il assuré aux auteurs du livre.

Hommage au Nord

Louane, de son côté, n’a pas non plus choisi cette plage du Touquet au hasard pour illustrer son nouvel opus. Elle aussi y a passé de longues heures lorsqu’elle était petite. Aujourd’hui encore, la chanteuse y revient souvent pour “manger une crêpe rue Saint Jean, voir la famille qu’elle a dans le coin”, a-t-elle confié à La Voix du Nord. Alors, planter le décor de son troisième album sur la plage Joie de Vivre, c’est un peu comme “tourner une page”, mais aussi une façon de dire “merci” à la région de son enfance : “C’est un hommage au Nord, à ce que je suis.”

Crédits photos : Veeren Ramsamy-Christophe Clovis / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet