Louis de Funès, “père très autoritaire” : les confidences sans concession de son fils Patrick sur son mode d’éducation

Près de quarante ans après sa mort, il y a encore des secrets sur Louis de Funès qui n’ont pas encore été dévoilés. Dans les colonnes du Parisien, son fils Patrick le décrit comme un “père très autoritaire”.

Ne parlez pas trop de moi, les enfants ! C’est le titre du livre de Patrick et Olivier de Funès publié aux éditions du Cherche midi en 2013. Huit ans plus tard, les enfants de Louis de Funès continuent de montrer le vrai visage de leur père, une fois le moteur coupé. On ne rigolait visiblement pas tous les jours à la maison. Un personnage complexe très présent pour ses enfants, peut-être parce qu’il ne s’est jamais remis d’avoir été abandonné par sa mère pendant cinq ans. Cette dernière était partie à la recherche du père de Louis, Carlos, qui avait disparu après un faux suicide. Elle a fini par le retrouver avant qu’il ne décède vraiment. Louis de Funès n’a que 20 ans et garde “une image paternelle faite d’échecs et de lâcheté”, résume Le Parisien dans un dossier que le journal consacre au comédien dans son supplément du week-end des 17 et 18 juillet. Il le décrivait comme “menteur et très drôle”. Un passé qui a sans doute influencé le père qu’il a lui-même été.

  • Quiz – Êtes-vous incollable sur les champions de France de rugby ?

    Télé Loisirs

  • "C'est une erreur d'avoir commencé comme ça" : Martin Blachier critique la stratégie vaccinale d'Emmanuel Macron

    Télé Loisirs

  • Une candidate d'Incroyables tranformations déteste son relooking et fond en larmes

    Télé Loisirs

  • Exclu. Fort Boyard : Nabilla Benattia hallucinée par les cris d'effroi de Magali Berdah

    Télé Loisirs

  • L’arche des canopées : extrait du court-métrage réalisé par Céline Sallette (Talents Adami)

    Télé Loisirs

  • Heidi Klum se dévoile sur Instagram

    Télé Loisirs

  • Patxi Garat : ce souvenir "terrible" qu'il garde de son passage dans Star Academy

    Télé Loisirs

  • Marlène Schiappa très agacée par la question d'un journaliste de CNews

    Télé Loisirs

  • Alain Fischer sur le port du masque à l'intérieur : "désolé, il faut accepter encore ces contraintes…"

    Télé Loisirs

  • Théorie de fans : Alfred serait le vrai père de Bruce Wayne, alias Batman !

    Télé Loisirs

  • Roberto Alagna, l'homme à la voix d'or – 1er août

    Télé Loisirs

  • Tour de France : quel est le dispositif de sécurité ?

    Télé Loisirs

  • Domino Challenge (M6) Quel binôme a remporté la première édition du concours ?

    Télé Loisirs

  • Blue Bayou : Bande-annonce

    Télé Loisirs

  • Timothée des 12 Coups de midi devient la nouvelle vedette de Questions pour un champion !

    Télé Loisirs


  • Quiz – Êtes-vous incollable sur les champions de France de rugby ?
    Quiz – Êtes-vous incollable sur les champions de France de rugby ?


    Télé Loisirs


  • "C'est une erreur d'avoir commencé comme ça" : Martin Blachier critique la stratégie vaccinale d'Emmanuel Macron
    "C'est une erreur d'avoir commencé comme ça" : Martin Blachier critique la stratégie vaccinale d'Emmanuel Macron


    Télé Loisirs


  • Une candidate d'Incroyables tranformations déteste son relooking et fond en larmes
    Une candidate d'Incroyables tranformations déteste son relooking et fond en larmes


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Un père “très présent. Trop même”

Après la naissance d’un fils, Daniel qu’il a très peu vu, né de son premier mariage avec Germaine Carroyer, Louis de Funès a épousé Jeanne Barthélémy, en secondes noces. Elle est la mère de Patrick et de son plus jeune fils, Olivier. “C’était un père très autoritaire, très présent. Trop, même. Il était chiant. Il se mêlait de tout, suivait de près mes études médicales”, se souvient dans les colonnes du Parisien le plus âgé des deux. Derrière l’acteur star se cachait un homme très préoccupé qui fuyait la célébrité, préférant s’occuper de son jardin ou de l’éducation de ses enfants. “On devrait m’appeler Monsieur Inquiétude (…) Je suis tout le temps instable. Je n’ai pas bon caractère, je ne suis pas un boute-en-train (…) J’ai fait beaucoup d’efforts, mais je n’ai pas un caractère épatant pour les autres”, avait déclaré Louis de Funès.

Il poussait son fils à devenir comédien

L’acteur décédé le 27 janvier 1983 à l’âge de 68 ans qui a si longtemps attendu avant de connaître enfin le succès s’était mis en tête de faire de son plus jeune fils un comédien. Seulement cette lignée n’est pas si simple à décréter. Pour le placer dans le film L’homme orchestre, il aurait fait ajouter une séance de batterie, car Olivier savait en jouer. Après six films tournés avec son père, le jeune homme a finalement eu une carrière de pilote de ligne, précise Le Parisien. Ces enfants ont vécu avec un père “très à droite”, détestant les communistes. “S’il s’entendait très bien avec Bourvil, il n’aimait ni Yves Montand ni ses prises de position. Sur La Folie des grandeurs, son grand bonheur était de dîner avec Gérard Oury… sans Yves Montand”, révèle son fils Patrick. Ses garçons le décrivent aussi comme un défenseur de l’agriculture biologique avant l’heure. Son jardin du château de Clermont, près de Nantes, était devenu son terrain de jeu préféré.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Source: Lire L’Article Complet