"Mal traités": le nouveau documentaire qui divise, dans la lignée de "Hold-up"

Sur les réseaux sociaux, Mal traités est présenté comme le nouveau Hold-up. Ce documentaire en ligne sur internet depuis lundi 7 décembre 2020 accuse le gouvernement d’avoir sciemment écarté les traitements efficaces contre le coronavirus.

Restez informée

Après Hold-up, un nouveau documentaire divise les internautes et la communauté scientifique. Il s’agit de Mal traités, un documentaire disponible gratuitement en ligne depuis lundi 7 décembre 2020, qui revient sur la pandémie du coronavirus et accuse les pouvoirs publics d’avoir refusé de mettre en avant des traitements efficaces pour des raisons économiques. Ce documentaire déjà visionné plus de 500 000 fois cherche à prouver pendant près d’une heure et demie que l’hydroxychloroquine défendue par le docteur Raoult, le zinc ou la vitamine D ont été sciemment écartés sans raison valable.

Contrairement à Hold-up, ce film s’éloigne des théories du complot et s’appuie sur des débats légitimes concernant les traitements du Covid-19, mais met néanmoins en avant certaines preuves scientifiques non vérifiées. De quoi diviser la communauté scientifique et les internautes comme lors de la sortie de Hold-Up qui avait fait un véritable buzz.

Un ancien présentateur à la réalisation

C’est Alexandre Chavouet, un ancien présentateur qui a travaillé sur le Hit Machine ou Star Six Music, qui est à l’origine de cette production déjà partagée par le sociologue Laurent Mucchielli, ou sur le site du lobby citoyen BonSens sur leurs réseaux sociaux. L’ex-animateur, qui se décrit sur son site comme “un producteur de documentaires inspirés” a fait intervenir dans son documentaire de nombreux médecins, pharmaciens ou professeur comme le très controversé Christian Perronne. Chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de Garches, ce dernier rencontré un joli succès en librairie avec son livre sur la gestion du Covid-19, Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? (Éd. Albin Michel).

Reste à savoir si ce documentaire, qui semble suivre les traces de Hold-up restera en ligne ou subira le même sort que lui : à savoir la suppression de YouTube et de Vimeo pour cause de contenu complotiste.

Source: Lire L’Article Complet