Marie-Sophie Lacarrau prête à rester au 13H aussi longtemps que Jean-Pierre Pernaut ?

Marie-Sophie Lacarrau sera prochainement aux commandes du JT de 13h de TF1. Dans une récente interview, la présentatrice a confié ses surprenantes ambitions vis-à-vis de la chaîne.

  • Marie-Sophie Lacarrau
  • Jean-Pierre Pernaut

C’est un recrutement qui a fait couler beaucoup d’encre. Dès le mois de janvier 2021, les téléspectateurs du JT de 13h de TF1 retrouveront un nouveau visage à la tête de l’édition, celui de Marie-Sophie Lacarrau. Et la décision de la présentatrice, auparavant aux commandes du journal de la mi-journée sur France 2, d’accepter le poste ne s’est pas fait attendre. En effet, l’épouse de Pierre Bascoul est passée de France Télévisions au groupe TF1 en seulement une dizaine de jours. Un revirement de situation si rapide qu’elle n’a pas eu le privilège de faire ses adieux à ses fidèles téléspectateurs. Mais la mère de famille n’est pas peu fière de succéder à Jean-Pierre Pernaut, qui a pris sa retraite après 32 ans de bons et loyaux services. La quadragénaire semble même impatiente de pouvoir faire ses premiers pas sur la chaîne. C’est du moins ce qu’elle a laissé entendre dans une interview accordée au Journal du dimanche. “Je ferai du journal axé sur la proximité et les préoccupations du quotidien. C’est une ligne qui m’était déjà chère et que je vais pouvoir pousser encore plus loin à TF1“, a-t-elle confié. Et la journaliste semble avoir une idée bien construite du journal qu’elle animera : “J’ai aussi envie de mettre en avant des sujets qui me tiennent à cœur, notamment les initiatives de particuliers qui agissent sans attendre des décisions politiques“. Une ligne éditoriale proche de celle de son prédécesseur …

Marie-Sophie Lacarrau, sur les traces de Jean-Pierre Pernaut ?

Marie-Sophie Lacarrau est admirative du travail du journaliste. “Jean-Pierre Pernaut est une montagne, un monument“, a-t-elle déclaré. Mais la jeune femme le reconnaît, elle ne compte pas rester aussi longtemps à la télévision ; “J’aimerais que ça dure mais il y a peu de chances que je reste 32 ans ! À 77 ans, j’espère être à la retraite et de retour dans ma région. La boucle serait bouclée“.

Source: Lire L’Article Complet