Marie-Sophie Lacarrau prudente, elle assure ne pas venir « dynamiter » le JT de Jean-Pierre Pernaut

Les fans de Jean-Pierre Pernaut ne devraient pas être déroutés par Marie-Sophie Lacarrau. Celle qui lui succèdera au 13 Heures de TF1 dès le 4 janvier promet de ne pas « dynamiter ce journal ».

A propos de

  1. Jean-Pierre Pernaut

  2. Marie-Sophie Lacarrau

Le lundi 4 janvier prochain, ce sera le baptême du feu pour Marie-Sophie Lacarrau. Aux manettes du 13 Heures de TF1, elle prendra la suite de Jean-Pierre Pernaut. Celle qui présentait auparavant celui de France 2 est déjà rompue à l’exercice, mais se sait attendue au tournant. Pour ceux qui craignaient une révolution dans la ligne éditoriale du journal, elle vient d’accorder un entretien dans lequel elle tient des propos rassurants. Il n’est pas question pour elle de trop bousculer le public de JPP pour son entrée. « Je ne viens pas pour dynamiter ce journal, je veux respecter ce qu’est ce 13 Heures. L’ADN du 13 Heures ne changera pas : on restera sur les problématiques des régions et on continuera de parler de l’air du temps, on traitera l’actualité du jour, celle qui s’impose, et on continuera de mettre en avant les traditions, les valeurs de nos anciens qui font aussi ce qu’on est aujourd’hui et nos identités », explique dans une interview relayée par Ouest-France ce lundi 28 décembre la journaliste de 45 ans qui succède à celui qui cartonnait depuis 33 ans aux manettes du JT.

Le 18 décembre dernier, Jean-Pierre Pernaut lui a passé le relais lors de son dernier JT. Plus récemment, il lui avait offert dans une séquence vidéo humoristique diffusée sur les réseaux sociaux « trente ans de notes et de petites fiches » sur le terroir. De quoi faire plaisir et faire sourire la nouvelle titulaire. C’est dans ses pas que Marie-Sophie Lacarrau compte bien s’inscrire, promettant qu’il n’y aura pas de virage éditorial trop brutal. « J’apporte le changement dans la continuité, à partir du 4 janvier je serai à la place de Jean-Pierre, et je continuerai de porter toutes ces valeurs-là, non pas parce que c’est un exercice imposé, mais parce que ça correspond à ce que je suis, ce journal me ressemble », confie la journaliste.

Pour l’arrivée de @MSLacarrau à la tête du #13H le 4 janvier, @pernautjp lui a offert un petit cadeau 📚 pic.twitter.com/vFgM05qYUv

Jean-Pierre Pernaut l’a coachée

Depuis l’annonce de ce remplacement en septembre dernier, Marie-Sophie Lacarrau travaille d’arrache-pied avec Jean-Pierre Pernaut pour ne pas trop dénaturer son JT et s’inscrire dans l’héritage de ce qu’il a construit pendant trois décennies. « J’ai discuté beaucoup avec Jean-Pierre, et j’ai fait un tour des régions à la rencontre des correspondants. Ils resteront une des forces principales de ce journal, ils continueront de montrer à travers leurs reportages la vie de nos régions, de nos terroirs, nos villages, nos petites villes. Il faut qu’on reste le miroir de la vie de nos régions », annonce-t-elle. La présentatrice originaire de l’Aveyron veut rester dans la proximité avec les régions tout en apportant sa touche personnelle en mettant l’accent sur les sujets liés à la consommation et au pouvoir d’achat.

« Cela fait plusieurs semaines que je suis ici dans les bureaux de TF1 à Boulogne, où je peux rencontrer les journalistes, passer de service en service, passer du temps avec l’équipe du 13 Heures qui restera la même en janvier et sur laquelle je compte m’appuyer. On a eu le temps de s’apprivoiser les uns les autres », indique l’ancienne présentatrice de Prodiges, visiblement prête à relever l’un des plus gros défis de sa carrière.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet