Marine Le Pen pas près de s’effacer pour Jordan Bardella : “Il est jeune, il attendra”

Ce dimanche 19 juin, Marine Le Pen a été réélue dans sa circonscription du Pas-de-Calais. Au niveau national, le score du Rassemblement national permet de constituer un groupe à l’Assemblée nationale, que l’ancienne candidate à la présidentielle va présider.

A propos de


  1. Marine Le Pen


  2. Jordan Bardella

Ce dimanche 19 juin, Marine Le Pen a été aisément réélue dans sa circonscription du Pas-de-Calais. La fille de Jean-Marie Le Pen est en passe de devenir l’une des principales forces d’opposition à Emmanuel Macron derrière l’alliance des gauches (Nupes). En effet, avec 89 députés, le Rassemblement national peut constituer un groupe parlementaire, synonyme de moyens financiers et médiatiques décuplés, que la députée RN va présider. L’intéressée a d’ailleurs annoncé qu’elle ne reprendrait pas la présidence de son parti. Une manière de laisser les coudées franches au président par intérim, Jordan Bardella, en vue de la prochaine présidentielle ? « Le seul leader, c’est Marine Le Pen. Le rôle des structures partisanes a évolué et s’est affaibli. Pour 2027, Jordan est jeune, il attendra », a estimé un cadre du parti dans les colonnes du Parisien.

Le Rassemblement national n’avait jamais raflé autant de sièges au Palais Bourbon. Pour autant, Jordan Bardella ne s’était pas présenté aux législatives. « Il a commis une erreur. Si on a un groupe à l’Assemblée et qu’il n’est pas dedans, il va se sentir éloigné », avait anticipé un cadre du parti dans les colonnes du Journal du dimanche. Céder la présidence du RN serait un moyen pour Marine Le Pen de se consacrer au combat législatif dans l’hémicycle en laissant son jeune dauphin s’occuper de la tambouille interne.

>> À lire aussi : Emmanuel Macron, Roselyne Bachelot, Marine Le Pen… Ces politiques qui ont marqué 2022 grâce à leurs looks

Le plus jeune chef de Rassemblement national

À seulement 25 ans, Jordan Bardella avait hérité de la présidence par interim du Rassemblement national le temps de la campagne présidentielle. Un passage de témoin (provisoire) qui lui a permis de devenir le plus jeune chef d’une formation politique sous la Ve République et le premier dirigeant du RN extérieur à la famille Le Pen. Mais le député européen pourra-t-il définitivement entériner ce rôle lors du vote au congrès à l’automne 2022 ? Ex-compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot pourrait être candidat, bien qu’il ait assuré sur RMC n’avoir pris « pour l’instant » aucune décision.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Mao / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet