Marine Le Pen : pourquoi les résultats du RN sont une bonne nouvelle financière

Après un score historique aux législatives, le RN confirme son bon score à la présidentielle et reprend quelque peu son souffle financièrement. Cette élection constitue en effet un véritable coup de pouce au niveau du porte-monnaies dont s’est félicité le trésorier du parti auprès du “Figaro”.

A propos de


  1. Marine Le Pen

Avec 89 députés en 2022 contre 8 en 2017, le Rassemblement national a effectué une percée remarquable au Palais Bourbon à la suite de ces élections législatives. Outre le nombre de sièges de députés accordés à l’Assemblée, qui permettra au parti d’extrême droite de faire peser sa voix d’une manière considérable, le RN sera également délesté petit à petit d’un important endettement. Comme l’a rapporté Le Figaro, le parti, aujourd’hui endetté à hauteur de 22 millions d’euros, va pouvoir bénéficier de subventions publiques bien plus conséquentes qu’auparavant. Leur montant est notamment déterminé en fonction du nombre de députés élus.

Si l’Hexagone a encore en tête le véritable SOS de Valérie Pécresse, qui avait fait un important appel au don à la suite du faible score des LR à la présidentielle, le RN a lui aussi connu d’importants remous financiers ces dernières années. “Il y a eu des moments très chauds”, a ainsi avoué auprès de nos confrères Wallerand de Saint-Just, ancien trésorier du parti. Son successeur, Kévin Pfeffer, envisage désormais l’avenir autrement : “L’objectif était de ne pas diminuer notre précédente subvention, puisque le train de vie du parti correspondait à nos entrées d’argent. […] Tout l’argent supplémentaire permettra de rembourser nos dettes.

>> PHOTOS – Découvrez les hommes qui ont compté dans la vie de Marine Le Pen

Marine Le Pen renonce à la présidence du RN

Que de changement pour le RN après ces élections législatives ! Si d’un point de vue budgétaire, le parti devrait sortir la tête de l’eau, la cheffe de file de ce dernier a également décidé de faire souffler un vent nouveau chez les siens en décidant de renoncer pour de bon à sa casquette de présidente. L’objectif de cette manœuvre ? Se consacrer à 100 % à la présidence de son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale. Si Jordan Bardella, président par intérim le temps de la campagne présidentielle, a été pressenti pour le poste, la fonction devra être officiellement attribuée lors d’un vote au congrès du parti à l’automne.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet