Marine Lorphelin à propos de la deuxième vague de la Covid-19 : "Cela m’inquiète énormément"

Marine Lorphelin n’est pas sereine. La jeune femme, interne en médecine, se trouve au front de la crise sanitaire. Elle a donc, une fois de plus, profité des réseaux sociaux pour faire un point sur la situation.

  • Marine Lorphelin

Marine Lorphelin est une jeune femme très impliquée dans son métier. Miss France 2013, interne en médecine, profite régulièrement des réseaux sociaux pour faire un point de situation concernant la crise sanitaire actuelle. Une action qu’elle a débuté au mois de mars dernier, au début du confinement. En effet, voyant le nombre de cas infectés se multiplier sur le territoire, la future mariée n’a pas hésité à alerter les internautes sur la dangerosité du virus. “Malheureusement nous voyons des cas graves, et pas seulement chez des personnes âgées… Hier soir aux urgences, deux cas de pneumopathie liées au Covid-19 hospitalisés avec des signes de gravité, chez deux personnes de moins de 60 ans…”. Marine Lorphelin invitait même les internautes à respecter scrupuleusement les règles sanitaires : “Restez chez vous et évitez tout contact même avec vos proches. Je vous souhaite plein de courage car la situation est difficile pour tout le monde”. Mais malheureusement, l’inquiétude de la jeune femme semble s’empirer.

Marine Lorphelin redoute un nouveau confinement

Très active sur Instagram, Marine Lorphelin a décidé de répondre aux questions des internautes dimanche 25 octobre 2020. Une occasion pour les fans de l’ancienne reine de beauté de se tenir informés en ce qui concerne la pandémie. Et la jolie brune n’a pas caché sa crainte d’un nouveau confinement. “On est dans une impasse. Le taux de positivité est élevé : beaucoup de gens se contaminent. Donc malheureusement beaucoup de patients hospitalisés. Et les hôpitaux vont être de nouveau saturés. Il faut empêcher les contaminations”, a-t-elle confié en story. “À chacun de prendre ses responsabilités pour limiter les contacts avec les autres ! Sinon on va au reconfinement. Économiquement cela m’inquiète énormément. J’ai peur des répercussions socio-économiques et de la précarité engendrée. Personnellement je me suis fait dépister beaucoup de fois pour être sûre de ne pas transmettre le virus à ma famille et les quelques amis que je vois régulièrement. Je sors très peu et j’applique les règles d’hygiène“. Voilà qui a le mérite d’être clair !

Source: Lire L’Article Complet