Martin Blachier pris pour cible : cette violente diatribe d’un médecin

Invité des Grandes Gueules ce mardi 27 avril, le médecin Jérôme Marty s’en est violemment pris à Martin Blachier après que ce dernier a mis sa légitimité en doute.

A propos de


  1. Martin Blachier

Entre Martin Blachier et Jérome Marty, le torchon brûle. Ce mardi 27 avril, le médecin généraliste s’en est vivement pris à l’épidémiologiste sur le plateau des Grandes Gueules, sur RMC. Visiblement très remonté, le président de UFML Syndicat a dénoncé l’attitude de son confrère dont l’assurance exaspère nombre de blouses blanches.

Monsieur Blachier on ne le voyait pas quand la profession était en danger, il n’y avait aucun mot“, s’est-il agacé, revenant sur le manque de masques auquel les soignants ont été confrontés au début de l’épidémie. Et de poursuivre : nous n’avons pas la même vision des choses. Lui voit la politique de la crise en courbe, nous nous la voyons en patients. Plus encore, ce sont les déclarations de l’épidémiologiste qui exaspèrent son confrère. Il va sur les plateaux et dit : ‘dans une semaine tout est terminé’ et puis ça reprend. Et avec le même aplomb, un mois plus tard, il réaffirme, s’agace-t-il. Un comportement qui, selon Jérôme Marty, contribue à nous faire “perdre du temps“.

Le @drmartyufml répond à Martin Blachier dans les #GGRMC 👇 pic.twitter.com/DOeJ5sass6

Martin Blachier, tranchant avec Jérôme Marty

Ce lundi 26 avril, sur le même plateau, Martin Blachier avait questionné la légitimité de son confrère dans cette crise. “Médecin généraliste, ça veut dire qu’on comprend l’épidémiologie, qu’on est un grand infectiologue, qu’on sait exactement l’impact d’un variant plus contagieux sur une épidémie ?“, avait-il interrogé. Et d’ajouter, tranchant : Jérôme Marty, je ne sais même pas s’il est capable de critiquer statistiquement un article scientifique. Des critiques que le principal intéressé n’a visiblement pas appréciées.

Martin Blachier : "Quelle est la légitimité du @drmartyufml dans cette crise ? Je ne sais même pas s'il est capable de critiquer un article scientifique." #GGRMC pic.twitter.com/pBodIWSod6

Crédits photos : RMC STORY

Autour de

Source: Lire L’Article Complet