Megan Fox : Son chéri Machine Gun Kelly a tenté de mettre fin à ses jours… "J'ai mis le fusil dans ma bouche"

Dans son documentaire "Life in Pink", Machine Gun Kelly revient sur cette triste nuit où il a bien failli commettre l’irréparable alors qu’il était au téléphone avec Megan Fox.

Une relation en dents de scie. Si Machine Gun Kelly et Megan Fox semblent filer le parfait amour, tout n’a pas toujours été rose entre les deux tourtereaux. Dans son documentaire « Life in Pink » disponible sur Hulu, l’interprète du titre « Forget me too » s’est d’ailleurs confié sur une nuit particulièrement sombre. Les faits se seraient déroulés en juillet 2020. À l’époque, le chanteur venait tout juste de perdre son père et avait beaucoup de mal à faire son deuil.

« Je ne voulais pas quitter ma chambre et j’ai commencé à devenir vraiment, vraiment, vraiment sombre. Megan est allée en Bulgarie pour tourner un film et j’ai commencé à avoir cette paranoïa vraiment dingue. Je n’arrêtais pas de penser que quelqu’un allait venir me tuer », raconte MGK. Pour se protéger, il dormait donc avec un fusil de chasse. Une compagnie qui le poussera à commettre le pire.

« J’ai mis le fusil dans ma bouche »

« J’ai appelé Megan. Je lui ai dit : ‘Tu n’es pas là pour moi’. J’étais dans ma chambre et j’étais en train de la faire paniquer. J’ai mis le fusil dans ma bouche. Je hurle au téléphone et le canon est dans ma bouche. Je vais armer le fusil et la balle, en revenant, s’est coincée. Megan ne disait plus rien. » C’est à cet instant que Colson Baker, de son vrai nom, a compris que quelque chose n’allait pas.

« J’avais besoin de me débarrasser des drogues pour de bon cette fois », ajoute-t-il. En effet, cela fait plusieurs années que l’artiste lutte contre ses addictions. « Actuellement, ma drogue de choix est le bonheur et l’engagement envers l’art, plutôt que l’engagement envers un vice qui, selon moi, faisait l’art. Je prends des mesures. » Désormais très heureux en compagnie de sa chère et tendre, il explique même que Megan Fox est devenue sa muse. « C’est ce qui m’aide à écrire ces chansons. Parce que c’est comme tous les contes de fées qu’on ne vous a jamais racontés à l’école… La passion entre nous est juste d’un autre monde ». Des confidences touchantes.

V.B

À voir également :

Source: Lire L’Article Complet