Meghan Markle bientôt blanchie ? Les accusations de harcèlement tombent enfin !

Elle n’a cessé de le répéter depuis le Megxit : Meghan Markle a été victime de médisances, qui ont nuit à son image. Ce 31 août, on apprend que les accusations de harcèlement qui pèsent contre elle, ont été annulées.

Si Meghan Markle a voulu quitter le Royaume-Uni pour les États-Unis, c’est parce qu’elle a été traumatisée par la pression des médias, à Londres. Au fil des mois, les tabloïds auraient dessiné un portrait au vitriol de la duchesse de Sussex, qui ne pouvait pas être plus éloigné de la réalité, défend-elle. Et son mari, le prince Harry en a été témoin, puisqu’il a confié en mai dernier dans son documentaire “The Me You Can’t See”, qu’il avait même été “réveillé au milieu de la nuit par ses pleurs dans son oreiller”.

Les témoignages ne tiennent pas

Heureusement, l’injustice est pratiquement réparée pour la maman d’Archie et Lili alors qu’on apprend ce 31 août que les membres du personnel de Kensington Palace, qui l’accusaient de harcèlement, ont retiré leur plainte. Dans la biographie “Finding Freedom”, signée Omid Scobie et Carolyn Durand, on apprend en effet que les personnes concernées ont “demandé l’annulation de toute allégation faite aux RH au sujet de leurs expériences avec Meghan“.

Dans le Times, on accusait pourtant en mars dernier Meghan Markle d’avoir “chassé deux assistants personnels du foyer et sapé la confiance d’un troisième membre du personnel“. La plainte aurait été déposée en octobre 2018 par un certain Jason Knauf, secrétaire aux communications de Meghan et du prince Harry à l’époque. Il voulait “apparemment (…) amener le palais de Buckingham à protéger le personnel qui, selon lui, subissait la pression de la duchesse“.

Ce n’est pas fini

A la découverte de l’e-mail de cet employé, les deux personnes qui y étaient cité se sont désolidarisés. Depuis, la reine Elizabeth II, qui prend ces accusations très au sérieux, a lancé une enquête, via un cabinet indépendant. Selon ET, qui cite une source proche, l’enquête se poursuit toujours…

Source: Lire L’Article Complet