Meghan Markle et Harry : en quoi leur luxueuse villa est un danger pour la Couronne

D’après les informations du spécialiste royal Russel Myers, certains proches de la reine d’Angleterre ont peur que Meghan et Harry ne signent des contrats qui pourraient faire honte à la Couronne dans le but de rembourser leur nouvelle villa à Los Angeles.

En juin dernier, Meghan Markle et le prince Harry ont acheté une magnifique villa à Los Angeles. Au programme, de multiples salles de bain, une salle de jeux pour Archie, une dépendance pour Doria Ragland, la mère de la duchesse, et un grand terrain. Leur bonheur a un prix, et c’est pas moins de 12.3 millions d’euros qu’ils ont dû débourser pour acquérir cette demeure majestueuse. Seulement, deux mois après cet achat réalisé dans le plus grand secret, les langues se délient au palais de Buckingham.

Pour rembourser les 12.3 millions d’euros, les parents d’Archie vont devoir travailler : faire des conférences, des doublages et surtout trouver une manne financière qui pourrait leur assurer une rente d’argent régulière. Depuis qu’ils ont quitté leurs fonctions royales, Meghan et Harry doivent en effet se débrouiller par leurs propres moyens pour faire rentrer de l’argent, et cela fait peur à l’entourage de la reine Elizabeth II. En effet, certains craignent que le couple signe des contrats réducteurs ou qui pourraient faire honte à la famille royale dans le simple but de gagner facilement et rapidement de l’argent pour rembourser les dettes.

Deux dettes à rembourser

Comme le souligne Express.co.uk, Meghan et Harry n’ont pas uniquement le prêt de leur nouvelle demeure à s’acquitter, il y a aussi les rénovations de Frogmore Cottage qu’ils ont promis de rembourser à hauteur de 2.7 millions d’euros. Au total, chaque mois, ce sont 75 000 euros qu’ils doivent sortir de leurs poches entre les 20 000€ pour Frogmore Cottage et les 55 000€ pour leur villa à Los Angeles.

Le spécialiste royauté du Mirror, Russell Myers, est revenu sur ces chiffres dans le podcast Pod Save the Queen d’Ann Gripper et a évoqué la “nervosité” du palais face à ces dettes à rembourser et à comment les rembourser. “Les gens du palais deviennent un peu nerveux à ce sujet car ils ignorent encore quels accords ils vont faire pour gagner de l’argent et financier leur luxueuse vie,” a-t-il expliqué. Il ne faudrait pas que la Couronne soit associée à une entreprise qui fait polémique ou à un accord douteux.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet