Meghan Markle et Harry : retour sur les polémiques autour de Frogmore Cottage

Après des mois de polémiques, Meghan Markle et Harry ont finalement honoré leur engagement et remboursé le coût faramineux des travaux de Frogmore Cottage. Une main tendue aux contribuables britanniques qui ont eu du mal à accepter les extravagances du couple au sein du domaine.

Après des mois d’attente, les Britanniques ont fini par obtenir satisfaction. Meghan Markle et Harry, qui viennent de signer un contrat très juteux avec Netflix, ont annoncé avoir remboursé le coût des travaux opérés à Frogmore Cottage. Des rénovations qui avaient coûté la coquette somme de 2,7 millions d’euros au contribuable et qui avaient (presque) fini par éclipser les autres scandales autour de la demeure royale.

Outre les nombreuses rénovations exigées par le couple avant son installation (démolition de murs intérieurs, création d’une nurserie, d’un studio de yoga, d’un potager biologique, d’un spa…), ce dernier avait également transmis aux habitants des environs – principalement des employés royaux et des officiels – une liste de chose à faire, et surtout, à ne pas faire en leur présence, comme le détaillaient nos confrères du Sun. Parmi ces interdits, le fait de les saluer, de poster du courrier dans leur boîte aux lettres mais également de caresser leurs deux chiens…

Des caprices royaux

En l’espace de quelques mois, Harry et Meghan avaient fait de cette bâtisse royale une maison ultra connectée, et surtout, une forteresse. Les parents du petit Archie, dont les caprices ont exaspéré les sujets de la Couronne, ne regardent en effet pas à la dépense lorsqu’il s’agit de leur intimité. Pour vivre cachés, et donc heureux, si l’on en croit le proverbe, les Sussex n’avaient d’ailleurs pas hésité à faire venir un architecte américain chargé de concevoir le jardin. “L’un des plus gros coûts pour la rénovation de Frogmore Cottage”, assurait le Daily Mail, et de détailler, Meghan voulait aussi un court de tennis. Il y en a déjà à proximité dans Home Park. Mais cela aurait signifié qu’ils sortent de jardin et qu’ils soient vus, ce qu’elle ne voulait pas”. Des exigences royales que le couple, désormais solvable, ne risque pas de faire oublier de sitôt.

Source: Lire L’Article Complet