Michèle Laroque trop étouffante envers sa fille Oriane Deschamps ? Elle a dû prendre ses distances

Ce samedi 29 mai, Michèle Laroque était la vedette du portrait de 50mn Inside. Elle a ainsi évoqué sa relation avec sa fille Oriane Deschamps, qui s’est tout récemment envolée de ses propres ailes.

Michèle Laroque

Michèle Laroque a toujours été très proche de sa fille Oriane, fruit de ses amours avec le metteur en scène Dominique Deschamps. Dès qu’elle est venue au monde, le 12 juillet 1992, l’actrice n’a pu s’en décoller d’une semelle. “C’était ma complice, elle était dans les émissions, dans les fêtes… partout !“, a concédé l’ancienne acolyte de Pierre Palmade dans 50mn Inside. C’est pourquoi après l’avoir ballottée sur tous les plateaux de tournage, elle lui a offert un rôle majeur dans son tout premier film, Brillantissime, sorti en 2018. Mais la compagne de François Baroin le reconnaît : cette relation peut parfois être étouffante pour sa fille, qui avait alors 22 ans au moment du tournage du long-métrage. C’est pourquoi elle se réjouie de la voir prendre un peu ses distances : “Peut-être qu’à un moment donné, elle a eu besoin d’être elle-même et de ne pas être que ma complice. Mais ça y’est, ça je l’ai bien compris, d’ailleurs elle est partie deux ans à New-York faire de la production.”

Michèle Laroque évoque la disparition de Jean-Pierre Bacri

Au cours de cet entretien, Michèle Laroque s’est également confiée sur sa carrière au cinéma. Elle a ainsi révélé son plus grand regret : celui de ne pas voir pu jouer au cinéma avec Jean-Pierre Bacri, décédé le 18 janvier 2021. Pourtant, ce n’est pas faute d’en avoir parlé ensemble… “J’aurais adoré tourner avec lui. Il me disait toujours : ‘Oui, bah pourquoi pas, on va le faire'”, s’est souvenue avec émotion l’actrice de 60 ans. Un projet qui, à son grand regret, ne s’est jamais réalisé.

Mais de l’acteur, Michèle Laroque garde surtout le souvenir d’un homme déterminé, qui savait exactement où il souhaiter mener sa carrière.J’étais avec Albert Dupontel, on était allés voir une pièce où jouaient Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui et on était allés boire un verre. Moi j’étais encore en train d’essayer de comprendre qui j’étais, ce que je voulais faire dans ce métier. Et eux… depuis le début ils savaient !“, s’en étonne encore aujourd’hui la star de cinéma. C’est peut-être la raison pour laquelle Jean-Pierre Bacri est toujours resté fidèle à lui-même.

Source: Lire L’Article Complet