Milla Jasmine : sa rivale repérée dans les "Reines du shopping" !

Cette semaine, les téléspectateurs des "Reines du shopping" ont découvert une toute nouvelle brochette de candidates. Parmi elle, une certaine Caterina que les amateurs de télé-réalité connaissent bien !

Elle s’appelle Caterina, elle a 27 ans, elle habite à La Chapelle-Montbrandeix en Haute-Vienne, elle est chanteuse et professeur de piano, et elle a intégré cette semaine le casting des Reines du shopping pour une spéciale femmes plantureuses. Avec les autres candidates du programme, (Mélanie, Fiona, Vinnye et Alexandra), cette blonde aux allures de Barbie doit dégoter une tenue “chic avec une pièce fluide” si elle espère être validée par Cristina Córdula.

Une série d’épisodes qui fait scandale

Et si l’émission fait l’objet de violentes critiques sur la Toile – certaines voient dans le thème “belles avec des formes” et le choix des matières, une campagne grossophobe – les internautes ont également tiqué sur un autre détail. La charmante Caterina, avant de participer à cette compétition sur M6, était en compétition avec une certaine Milla Jasmine, star de télé-téalité !

En effet, Caterina la youtubeuse aurait eu une histoire avec son ex, Mujdat Saglam (le fameux “mec à Milla”, pour ceux qui ont regardé “Les Marseillais”), plus qu’intime, en 2019. A l’époque, tandis que Milla et Mujdat se séparaient pour mieux se retrouver, Caterina avait été contactée sur Snapchat. Elle qui défendait Mujdat, accusé des pires maux par Milla, avait commencé à discuter avec lui, virtuellement.

En septembre 2019, elle avait révélé leur histoire sur Snapchat : “Il m’a dit qu’il me trouvait très belle, il a dit que les italiennes étaient les plus belles femmes du monde. Il m’a assuré qu’il était célibataire, qu’il était plus avec elle”. Et d’ajouter : “Il m’a ajoutée sur Snapchat et m’a fait des avances de fou (…). Il a été très charmant avec moi”.

Caterina fut la rivale de Milla

Dans un second temps, elle avait raconté comment elle s’était terminée… La blonde s’était souvenue : “Il m’a envoyé des photos de lui olé-olé” pour la faire “fantasmer”, lui aurait-il dit. Après avoir tout fait pour la voir en chair et en os, Mujdat avait alors “essayé” de lui “sauter dessus”, de l’embrasser, déplore-t-elle. “Et surtout il m’a fait des propositions plus que bizarres” avait-elle aussi balancé pour finir… Toute une histoire, qui est heureusement révolue.

Source: Lire L’Article Complet