Miss France 2021 : la réponse d’April Benayoum (Miss Provence) aux insultes antisémites

Samedi 19 décembre 2020, TF1 diffusait la cérémonie de Miss France 2021 en direct du Puy du Fou. Après son passage, April Benayoun, Miss Provence, a subi de violentes insultes antisémites. Pour Var Matin, la jeune femme a accepté de réagir à ces messages de haine.

  • Sylvie Tellier

Des messages choquant qui ont révolté la classe politique. Samedi 19 décembre 2020, Jean-Pierre Foucault a déclaré ouverte la centième cérémonie de Miss France, retransmise en direct du prestigieux complexe du Puy Du Fou. Après avoir découvert le visage des vingt-neuf candidates, la présidente du Comité du concours de beauté, Sylvie Tellier, a laissé place aux fameux discours individuels. Un moment déterminant pour les Miss qui donne souvent lieu à des critiques sur la Toile. Mais cette année, les détracteurs du programme sont allés encore plus loin. Trop loin. En effet, après la présentation de Miss Provence, des messages antisémites se sont multipliés sur Twitter. Au lendemain de la victoire d’Amandine Petit, April Benayoum a fait part de sa colère chez Var Matin.

“C’est triste mais ça ne me touche pas”

En effet, c’est tout en dignité que la principale intéressée a réagi aux messages de haine dans les colonnes de Var Matin, dimanche 20 décembre 2020 :Je n’ai bien sûr rien vu en direct. J’ai appris l’existence de ces propos par mes proches”, a commencé April Benayoum. Après avoir lu quelques messages à son propos sur Twitter, la jeune femme de vingt-et-un ans tombe des nues : “C’est triste d’assister à de tels comportements en 2020. Je condamne bien évidemment ces propos, mais ça ne me touche absolument pas”, a-t-elle déclaré. Une réaction remarquable qui a touché de nombreuses personnalités comme Bernard Henri Lévy, Rokhaya Diallo ou encore la journaliste Audrey Pulvar. Mais ce n’est pas tout.

Après avoir découvert les centaines de messages d’insultes antisémites à l’égard de Miss Provence, le gouvernement a lui aussi décidé de sévir sérieusement. Dimanche 20 décembre 2020, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a exprimé toute sa colère sur Twitter : “Je suis profondément choqué par la pluie d’insultes antisémites contre Miss Provence. Nous ne devons rien laisser passer. Honte à leurs auteurs. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés“, a-t-il exprimé. Un soutien qui devrait consoler quelque peu April Benayoum, arrivée deuxième sur le podium de Miss France.

A lire aussi : “Ça n’a pas d’âme” : Geneviève de Fontenay pas tendre avec la cérémonie “Miss France 2021”

Source: Lire L’Article Complet