Miss France : "choquée" par l'éviction d'Anaëlle Guimbi, Iris Mittenaere demande un changement du règlement

Vers une modernisation de l’élection de Miss France ? Choquée par l’éviction d’Anaëlle Guimbi, candidate à Miss Guadeloupe disqualifiée pour des photos dénudées, Iris Mittenaere appelle à un changement du règlement du concours de beauté.

Le règlement de l’élection de Miss France est-il obsolète ? C’est l’avis de beaucoup après l’exclusion polémique d’Anaëlle Guimbi, candidate à Miss Guadeloupe 2020 disqualifiée pour avoir posé pour des photos dénudées. Après une dénonciation, la jeune femme s’est vue pénaliser pour des clichés topless réalisés dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein. Clichés enfreignant les règles du comité Miss France, même si dans la pratique on ne distingue pas la poitrine de l’aspirante reine de beauté.

  • Les jeux vidéos aident les enfants dans l'apprentissage de la lecture

    Cover Video

  • Ciara a tourné sa video «Rooted» deux jours avant son accouchement !

    Cover Video

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People

  • Un airbnb sur mesure pour les nostalgiques de vidéo store

    Cover Video

  • Tout le monde veut prendre sa place : sa demande en mariage très préparée foire au dernier moment (Vidéo)

    Non Stop Zapping


  • Les jeux vidéos aident les enfants dans l'apprentissage de la lecture
    Selon une nouvelle étude, les jeux-vidéos aideraient à l'apprentissage de la lecture. Le directeur général de la National Literacy Trust se réjouit de ces résultats.


    Cover Video


  • Ciara a tourné sa video «Rooted» deux jours avant son accouchement !
    Ciara a tourné sa video «Rooted» seulement deux jours avant son accouchement !


    Cover Video


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

Après cette éviction de l’élection de Miss Guadeloupe, ils ont été nombreux à s’émouvoir qu’Anaëlle Guimbi soit punie pour un shooting n’ayant rien d’érotique et réalisé pour la bonne cause. “On est en 2020” a même lancé l’ancienne Miss France Alexandra Rosenfeld, faisant comprendre qu’en interne également on pensait le règlement du concours de beauté dépassé. Et la compagne d’Hugo Clément n’est pas la seule miss de cet avis.

“J’ai été choquée en apprenant son éviction”

Lors d’un entretien avec nos confrères du Parisien, Iris Mittenaere a confié désapprouver elle aussi la disqualification d’Anaëlle Guimbi : “J’ai été choquée en apprenant son éviction. Mais contrairement à d’autres Miss, je n’ai pas voulu faire du buzz dessus. J’ai préféré appeler Sylvie Tellier, qui a mis en avant le règlement même si ça part d’une dénonciation mal intentionnée”. L’ancienne Miss Univers comprend toutefois la décision de la directrice du comité Miss France, un choix qui s’est imposé pour protéger la candidate déchue et l’élection de Miss Guadeloupe.

“Si l’élection avait eu lieu, les autres candidates auraient pu faire un recours juridique pour l’annuler. C’est énormément d’argent en jeu. Les prétendantes sont prêtes à tout, c’est parfois l’enfer en coulisses. Même à mon époque, Sylvie a reçu des courriers disant que j’avais des faux seins, un faux nez” continue ainsi Iris Mittenaere, confirmant que le concours de beauté est malheureusement un univers impitoyable où règne trop souvent la mauvaise ambiance et une concurrence déloyale.

“Il faut changer le règlement

Pour éviter qu’une autre candidate se retrouve dans une situation similaire à celle d’Anaëlle Guimbi, Iris Mittenaere appelle à un changement de règles. La jeune femme aimerait voir Miss France se moderniser afin que le concours de beauté soir plus inclusif : “Pour moi, il faut surtout changer le règlement. Qu’on supprime la partie sur les photos dénudées, à condition qu’elles ne soient pas à caractère pornographique. Tout comme celle sur la taille minimale imposée de 1m70 ou celle sur les tatouages. Même la chirurgie ne devrait pas être un frein, notamment pour ouvrir le concours aux transgenres”. Sera-t-elle entendue ?

Source: Lire L’Article Complet