Moha La Squale et Roméo Elvis : Lacoste rompt ses collaborations avec les deux rappeurs accusés d'agressions sexuelles

La marque Lacoste a rompu ses contrats avec Moha La Squale et Roméo Elvis suite aux accusations d’agressions sexuelles.

Il y a quelques jours nous apprenions que Moha La Squale et Roméo Elvis étaient tous les deux accusés d’agressions sexuelles ainsi que de violences et séquestrations pour le premier. Nous vous avions d’ailleurs annoncé qu’une enquête avait été ouverte contre Moha La Squale suite aux trois plaintes pour violences qui ont été déposées contre lui. Aujourd’hui, c’est la marque Lacoste qui a décidé de se positionner sur cette affaire puisqu’elle a cessé ses collaborations avec les deux rappeurs. Ils travaillaient avec Moha La Squale depuis l’année 2018 et avec Roméo Elvis depuis l’année dernière seulement.

Lacoste a confié à BFMTV : “Notre marque et nos équipes sont fortement attachées aux valeurs de respect et de tolérance transmises par notre fondateur et nous condamnons absolument toute forme de violence, de harcèlement et d’agression”. Néanmoins, ils ont tenu à préciser que malgré “ces ratés” avec le monde du rap français, ils continueraient de collaborer avec des “ambassadeurs aux parcours variés” tout en condamnant“systématiquement toute attitude contraire avérée aux valeurs de respect et de tolérance qui sont les leurs”. Depuis ces terribles accusations, les internautes ont appelé au boycott de Moha La Squale et de Roméo Elvis.

Source: Lire L’Article Complet