Mort à 86 ans de Romain Bouteille, cofondateur du Café de la Gare avec Coluche

Romain Bouteille, cofondateur du Café de la Gare et grand ami du regretté Coluche, est mort à 86 ans. Figure emblématique du café-théâtre, il s’est éteint à l’hôpital, victime d’une insuffisance respiratoire.

Coluche

Romain Bouteille est mort. Le cofondateur du célèbre Café de la Gare s’est éteint à l’âge de 86 ans. Un sombre événement annoncé par son épouse en personne sur les réseaux sociaux : « Ici, Romain et moi avons de nombreux vrais amis. Alors je vous l’annonce avec tristesse car je sais combien vous l’aimez. Romain nous a quittés ce soir vers 22 heures, écrivait Saïda Churchill ce lundi 31 mai sur son compte Facebook. Un vide vertigineux. 33 ans de vie avec lui. Merci de continuer à l’aimer. Il est parti calmement ». A l’AFP, la comédienne a donné plus de détails quant aux circonstances de sa disparition ce mardi 1er juin : « Romain s’est éteint hier dans la soirée à l’hôpital de Corbeil-Essonnes. Depuis quelque temps, il avait une insuffisance rénale. C’est une insuffisance respiratoire qui l’a emporté ». Les messages de condoléances et les hommages se sont multipliés en mémoire de la figure du café-théâtre déjà tant regrettée et à qui de nombreux grands comédiens doivent beaucoup.

Il a révélé Josiane Balasko et Miou-Miou

Si le nom de Romain Bouteille ne vous dit rien, sa plus grande œuvre, le Café de la Gare, doit forcément vous parler. Grâce à l’ouverture de ce café-théâtre en 1969 à Paris-Montparnasse avec Coluche, Romain Bouteille a révélé de nombreuses personnalités passées sur ses planches : Miou-Miou, la regrettée Anémone, Josiane Balasko mais aussi Michel Blanc et Gérard Lanvin, entre autres. « On en avait un peu marre de tout ça, des cabarets où le bonhomme est tout seul, où il n’y avait pas de troupe. C’est pour ça qu’en 1968, il devenait important pour Coluche et moi de faire un théâtre qui n’avait pas existé : un théâtre avec l’interdiction d’interdire » confiait-il à BFM pour les 50 ans du café.

Si au cours des trente dernières années, Romain Bouteille avait lâché les rênes de l’institution parisienne, il n’avait pas abandonné les projets pour autant. Avec son épouse Saïda, ils avaient même monté Les Grands Solistes, un café-théâtre situé à Etampes, dans l’Essonne, où le couple s’était installé. Un bébé qu’elle devra désormais porter toute seule.

Ici Romain et moi avons de nombreux vrais amis.
Alors je vous l’annonce avec tristesse car je sais combien vous…

Source: Lire L’Article Complet