Mort de Carole Fredericks : 20 ans déjà… Une disparition choc

Carole Fredericks a marqué toute une génération. Sa disparition, qui a eu lieu deux jours après avoir célébré son 49e anniversaire, a bouleversé tout l’univers musical.

Ce samedi 5 juin, Carole Fredericks aurait dû fêter ses 69 ans... Mais le destin en a décidé autrement. Sa famille a été frappée par une tragédie le 7 juin 2001. Alors que la chanteuse américaine à la voix d’or performait sur une scène à Dakar, au Sénégal, elle a été victime d’un malaise cardiaque foudroyant quelques heures plus tard. Le constat de sa mort a eu lieu dans la nuit qui a suivi. Deux jours auparavant, elle célébrait ses 49 ans et pensait avoir encore toute la vie devant elle. Ce lundi 7 juin marquera également les 20 ans de sa disparition.

Carole Fredericks était originaire de Springfield dans le Massachusetts et avait toujours baigné dans l’univers artistique. Elle était la fille d’une chanteuse de big band et d’un pianiste. C’est en 1979 qu’elle avait décidé de s’installer à Paris pour tenter sa chance. Si elle avait commencé sa carrière musicale en étant la choriste de son frère, le bluesman Taj Mahal, la pétillante chanteuse avait ensuite accompagné les plus célèbres artistes francophones comme Johnny Hallyday, Serge Gainsbourg, Mylène Farmer, Michel Berger ou même encore Céline Dion.

Plus qu’un trio, des amis

C’est en 1991 que sa carrière avait décollé et où elle avait rencontré un franc succès. Carole Fredericks chantait alors aux côtés de Michael Jones et de Jean-Jacques Goldman. Leur album “Fredericks Goldman Jones” s’était vendu à plus d’un million d’exemplaires. Les trois chanteurs étaient plus que des partenaires de chant, ils étaient de véritables amis. La disparition de la chanteuse américaine a bouleversé l’interprète d’Envole Moi. En plus de son talent, la sœur de Taj Mahal était une femme engagée et n’hésitait pas à prêter sa voix pour des causes qui lui tenaient à cœur. Elle enchaînait les tournées pour Les Enfoirés ou encore Amnesty International.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet