Mort de Claude Brasseur : son fils Alexandre partage des messages lourds de sens

Depuis la disparition de Claude Brasseur le 22 décembre 2020, son fils, Alexandre, ne lui avait pas rendu hommage sur son compte Instagram. Ce mardi 12 janvier, l’acteur a partagé un message. Court, mais bouleversant.

A propos de

  1. Claude Brasseur

  2. Alexandre Brasseur

Le 22 décembre 2020, le monde du septième art perdait l’une de ses plus grandes figures. Alexandre, lui, pleurait son père. L’illustre comédien, Claude Brasseur, a en effet rendu son dernier souffle à l’âge de 84 ans. En deuil, l’acteur de Demain nous appartient avait pris la décision de s’éloigner des réseaux sociaux. Ce mardi 12 janvier, il a souhaité sortir du silence pour rendre hommage à celui qui lui a tout transmis. De l’amour d’une famille à l’amour du cinéma.

Dans le feed de son compte Instagram, Alexandre Brasseur a alors partagé trois publications, notamment deux carrés noirs. Entre ces clichés sombres apparaissent père et fils, bras dessus, bras dessous sur scène. Dos à l’objectif, les deux hommes se tiennent debout face à un public. En légende de sa publication, le fils de Claude Brasseur a joué la carte de la simplicité. Et de l’authenticité. Encore un soir, a écrit celui qui avait récemment raconté leur dernière virée.

https://www.instagram.com/p/CJ8sOFfLtJy/

A post shared by ALEXANDRE BRASSEUR (@albrasseur)

Deux autres hommages

Le 5 janvier dernier, Alexandre Brasseur avait publié un hommage bouleversant dans les colonnes de Paris Match. “Il est parti un 22 décembre, le jour de la naissance de son père. À leur manière, ils se sont rapprochés pour l’éternité, avait-il écrit. (…) J’ai aimé mon père sans condition. Je me souviendrai toujours de la chaleur de ses mains quand il vibrait. Il était brûlant. Il était vivant.Quelques jours plus tôt, lors de la cérémonie d’obsèques du monstre sacré du cinéma français, l’époux de Juliette, accompagné de ses enfants Louis et Jeanne, lui avait adressé quelques mots, comme nous vous le révélions le 29 décembre 2020. “Tu me disais que ta seule petite ambition serait de faire partie de la nostalgie de demain. Je crois que nous ici, nous avons déjà la nostalgie d’hier. Merci papa, on t’aime !”, avait-il conclu.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet