Mort d’Étienne Mougeotte : quand il publiait des révélations sur Claire Chazal et PPDA

Étienne Mougeotte nous a quitté le jeudi 7 octobre 2021. Il avait eu une longue carrière au sein du monde audiovisuel, et publié Pouvoirs, un livre révélations sur les coulisses médiatiques de TF1… et notamment Claire Chazal et PPDA.

  • Patrick Poivre d'Arvor

C’est une triste nouvelle pour le monde des médias : Étienne Mougeotte, ancien journaliste qui avait notamment fait carrière chez TF1, est mort à l’âge de 81 ans. Francis Morel, ami proche de la famille, a annoncé son décès dans « l’après-midi » le jeudi 7 octobre 2021, à l’hôpital, des suites d’un cancer. L’information a été confirmée par Europe 1 et Le Figaro, ses anciennes rédactions. Si Étienne Mougeotte a été connu pour avoir été le numéro 2 de TF1, il avait en effet débuté dans le journalisme avec la presse écrite. Il était ensuite revenu à l’écriture à la fin de sa carrière, décidant de se confier dans un livre. C’est après avoir passé vingt ans à la direction de TF1 qu’il publiait un ouvrage intitulé Pouvoirs, le mercredi 3 février 2021 aux éditions Calmann-Levy. Dans ce livre témoignage, il y relatait son parcours au sein de l’univers de l’audiovisuel et des médias. Un livre plein de révélations sur ce monde, et notamment sur deux figures du JT de TF1 : Claire Chazal et Patrick Poivre d’Arvor.

Des surnoms très particuliers

En effet, les deux présentateurs du JT de TF1 étaient collègues à l’antenne, mais ont aussi été en couple dans la vie pendant quelque temps. Ils avaient même eu un garçon ensemble. Celui qui fut leur patron a ainsi révélé qu’il leur avait donné des surnoms très spéciaux et même flatteux : il les comparait à deux acteurs. « Vous êtes la Elizabeth Taylor et le Richard Burton de TF1« , s’amusait-il à leur dire assez souvent. Dans son livre, Étienne Mougeotte a également livré des détails sur leurs deux personnalités, parfois opposées, comme le dévoilait Le Parisien : « Patrick Poivre d’Arvor est à l’époque ‘un personnage qui suscite une réelle fascination‘ et écoute les remarques ‘mais n’en pense pas moins' », assure l’ancien patron, à propos de celui qui a été accusé de plusieurs agressions sexuelles en juillet 2021. « Avec Claire Chazal, sa relation est ‘plus affective' », ajoutent nos confrères, « Je sens bien que la critique la touche« , concluait-il.

Source: Lire L’Article Complet