Nabilla évoque sa fortune : "Je suis millionnaire"

Vendredi 26 novembre 2021, Amazon Prime Video révèle sa série-documentaire sur la vie de Nabilla Benattia, intitulé Sans filtre. L’occasion pour la jeune femme d’évoquer sa fortune dans les colonnes du Parisien, le 25 novembre 2021.

  • Nabilla Benattia
  • Thomas Vergara

En 2013, Nabilla Benattia créait l’événement avec sa phrase « Allô ! Non mais, Allô quoi !« , prononcée dans l’émission Les Anges de la télé-réalité. Depuis, la candidate a laissé de côté les caméras de la télé-réalité pour devenir influenceuse. Véritable femme d’affaires, elle a créé sa propre marque de maquillage. Une évolution qui la rend fière. La jeune femme, devenue maman en octobre 2019, a ouvert les portes de sa nouvelle vie à Dubaï à Amazon Prime Video. La plateforme a réalisé une série-documentaire sur la vie de Nabilla, intitulée Sans filtre et disponible dès le vendredi 26 novembre 2021. Elle y évoque notamment sa fortune. Celle qui estime avoir bâti son propre « empire » essaie de rester discrète sur la réalité de ses revenus. « Ça sera toujours tabou, dans tous les pays du monde. Même par rapport à ma famille. Je n’ai pas envie qu’ils sachent combien je gagne. Déjà qu’avec la célébrité, on a toujours peur d’être approché pour les mauvaises raisons. Alors avec l’aspect pécuniaire… », a-t-elle expliqué à nos confrères du journal Le Parisien, le 25 novembre 2021.

Nabilla Benattia, millionnaire et libre

Nabilla Benattia a connu un succès fulgurant qui n’a pas attiré que les amis les mieux intentionnés… « Des amis m’ont demandé de l’argent, de la publicité, de payer les vacances… Alors qu’avant ils ne me demandaient rien, vu que je n’avais rien. Moi, je suis toujours là pour les gens. J’aide ma famille. Mais de là à devenir un guichet, non ». Malgré sa volonté de discrétion, Nabilla souhaite être transparente sur l’argent qu’elle est parvenue à gagner depuis sa révélation au grand public. Pour elle, cet argent est synonyme d’une liberté dont elle a toujours rêvé. « Je suis millionnaire. Avant, nous n’avions rien avec Thomas. Je vois l’argent comme une liberté, pas comme un chiffre. Si je veux partir en Chine, je pars en Chine. Si je veux m’acheter une maison, je m’achète une maison. […] Je me sens bien dans ma vie. Je suis à l’aise, je ne manque rien. » Un bilan positif qu’elle peut partager avec son mari, Thomas Vergara et leurs fils, Milann.

Source: Lire L’Article Complet