Nagui accusé d’avoir copié le concept d’un autre animateur

Aux commandes de plusieurs émissions sur France 2, Nagui est devenu un animateur emblématique de la chaîne. L’un des programmes qu’il présente aurait d’ailleurs été très largement inspiré d’un autre, plus ancien. C’est en tout cas qu’a affirmé Childeric Muller, ex-animateur devenu producteur, dans des propos rapportés par Capital.

Tout le monde veut prendre sa place, N’oubliez pas les paroles Nagui est à la tête de plusieurs programmes sur France 2. Devenu un animateur emblématique de la chaîne grâce à ses émissions quotidiennes, il lui arrive aussi de présenter des “primes”, à l’instar de Taratata ou du quizz télévisé Tout le monde joue. Comme le rappelle Capital ce jeudi 27 août, ce jeu est généralement diffusé “deux à cinq fois par an” depuis sa création qui remonte à 2015. Et d’après les dires de Childeric Muller, un ancien animateur devenu producteur, Tout le monde joue, programme produit et présenté par Nagui donc, serait fortement inspiré d’un concept lui appartenant. Dans les années 2000, il avait lui aussi produit des quizz qui portaient sur le permis de conduire.

Et comme c’est le cas pour les émissions présentées aujourd’hui par Nagui, Childeric Muller rencontrait également beaucoup de succès à l’époque. L’un de ses quizz, baptisé Code de la route : le grand examen, avait attiré 11 millions de téléspectateurs sur France 2, “ce qui donna lieu à trois suite sur France 2 et TF1”, ont précisé nos confrères de Capital. Fort de leur succès, ces quizz ont ensuite été déclinés. Il y a ainsi eu La grande révision : du certif’ au bac ou encore La télé de A à Z.

Constatant que son concept avait été réutilisé par Nagui, Childeric Muller a décidé d’engager une procédure contre le groupe France Télévisions. “Il a demandé au tribunal de commerce l’autorisation d’envoyer un huissier chez France Télévisions pour saisir les documents concernant les émissions de Nagui“, a indiqué Capital. L’ancien animateur est d’autant plus furieux que sa société, Waï TV, était en discussions avec les chaînes publiques pour leur proposer un quizz sur le code de la route.

La réponse du tribunal de commerce ne s’est pas fait attendre

“France Télévisions a engagé des pourparlers avec Waï TV dans le seul but de lui soutirer le savoir-faire et les informations dont France Télévisions avait besoin afin de confier la production de l’émission à Nagui. Puis France Télévisions a rompu de manière brutale et injustifiée ces pourparlers, après avoir entretenu Waï TV dans l’illusion que cette production allait être confiée à Waï TV, et ceci afin de se garantir l’exclusivité du format d’émission”, a expliqué aux juges celui qui a accusé France Télévisions de “manoeuvres frauduleuses”.

De son côté, le tribunal de commerce a précisé que “c’est bien Waï TV qui a engagé les pourparlers. France Télévisions a clairement et rapidement indiqué qu’une émission était en préparation avec un autre producteur (en l’occurrence Nagui, ndlr). France Télévisions [n’a] pas entretenu Waï TV dans l’illusion que son projet était susceptible d’être accepté“. Et de poursuivre : “L’absence de réponse de France Télévisions aux multiples sollicitations de Waï TV ne permet pas d’établir une volonté de nuire de la part de France Télévisions, ni même un comportement déloyal.” Finalement, WaÏ TV a été condamné à “payer 11.000 euros de frais de procédure à France Télévisions”. Childeric Muller, lui, ne compte pas en rester là et “prépare une nouvelle procédure devant le tribunal de commerce toujours contre France Télévisions, mais pas contre Nagui, a indiqué Capital.

Crédits photos : Tiziano Da Silva / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet