Nouvelles révélations sur l’Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : “Il a fait plus de mal que cela”

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Avec son enquête exceptionnelle de 70 pages sur l’Affaire Xavier Dupont de Ligonnès, le magazine Society cartonne en kiosque. A la veille de la parution de la seconde partie, jeudi 5 août 2020, Franck Annese, co-fondateur et dirigeant du groupe So Press, promet de nouvelles révélations.

Tant de questions pour si peu de réponses. Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d’avoir tué sa femme et ses quatre enfants est-il vraiment l’auteur de ce quintuple meurtre ? A-t-il été aidé par un complice ? A-t-il pris la fuite ? Est-il mort ou vivant ? Et, s’il est vivant, où est-il ? Neuf ans après le drame, le mystère demeure. Après la sortie d’une série documentaire de Netflix, Unsolved Mysteries (“Les mystères non résolus”) dont un épisode est dédié au cas Dupont de Ligonnès, le magazine Society, consacre cet été une enquête de 70 pages à cette affaire qui fascine les Français. Une première partie passionnante a d’abord été publiée jeudi 23 juillet 2020 et désormais, les lecteurs et lectrices attendent avec impatience – le mot est faible – la sortie de la seconde partie, prévue pour le jeudi 6 août 2020. Avec son enquête long-format, Society, titre du groupe SoPress, a réalisé un coup magistral : en quelques jours seulement, près de 75.000 exemplaires se sont arrachés dans toute la France, à tel point que le magazine a dû être réimprimé à plusieurs reprises. Sur les réseaux sociaux, dès les premiers jours suivant la sortie en kiosque, de nombreux internautes ont raconté comment ils avaient réussi à dénicher le dernier magazine de leur marchand de journaux, ou ont évoqué leur frustration d’être arrivés trop tard après avoir fait le tour des kiosques du quartier. Le hashtag #JeChercheSociety avait même été lancé pour aider les malheureux qui n’avaient toujours pas réussi à s’en procurer !

“Xavier Dupont de Ligonnès ne s’est pas contenté de tuer cinq personnes”

Invité à s’exprimer sur ce succès mercredi 5 août 2020 sur Europe 1, Franck Annese, co-fondateur et dirigeant du groupe So Press, promet de nouvelles révélations. “Autant sur la première partie on était obligé de redonner les grandes lignes de l’affaire […] autant toute la deuxième partie… Je pense que tout ce qui a été produit aujourd’hui sur Xavier Dupont de Ligonnès s’arrête à notre première partie. Toute la deuxième partie, c’est 99% de neuf, de révélations, assure-t-il dans un entretien repéré par Gala. Franck Annese promet par ailleurs des “révélations sexuelles.” “On suit vraiment l’enquête. On comprend qui sont les différents suspects de complicité, on apprend aussi quelque chose d’assez fort : Xavier Dupont de Ligonnès ne s’est pas contenté de tuer cinq personnes, il a fait plus de mal que cela. Des proches ont énormément souffert jusqu’à se suicider. Il y a des dommages collatéraux très forts.” Grâce à cette enquête hors-norme, les policiers pourront-ils retrouver Xavier Dupont de Ligonnès ? Impossible, pour l’heure, de répondre à cette question. Franck Annese reprend : “Nous, on fait notre rôle de journalistes, on cherche à faire avancer l’enquête autant qu’on peut mais nous ne sommes pas policiers, nous n’avons pas le pouvoir de justice. Quand on a des pistes, des témoins, on creuse, mais à un moment on ne peut plus creuser, on ne va pas enfermer les gens dans une cave et les forcer à nous parler.” Et de conclure : “Mais on se rapproche.” Cette fois-ci, Society sera imprimé à plus 100.000 exemplaires. Une réimpression sera également prévue si le second volet de l’enquête est de nouveau en rupture de stock. Rendez-vous à l’ouverture des kiosques.

A lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès : ces 3 polars dont il se serait inspiré pour préparer la tuerie et sa fuite

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet