Novak Djokovic expulsé d'Australie ? Tout comprendre sur la polémique autour du tennisman

Le numéro un du tennis mondial, arrivé à Melbourne mercredi 5 janvier 2022 pour participer à l’Open d’Australie, a vu son visa annulé. Les autorités du pays lui reprochent de ne pas être vacciné contre le Covid-19. L’avocat Christopher Tran, via un communiqué publié par l’AFP le jeudi 6 janvier 2022, a indiqué avoir obtenu un sursis à l’expulsion du joueur.

Restez informée

Début d’année difficile pour Novak Djokovic. Le numéro un du tennis mondial est retenu, depuis le 5 janvier 2022, dans un hôtel de Melbourne. Un établissement qui sert également de centre de rétention pour demandeurs d’asile. La raison : le visa du sportif a été annulé parce « qu’il n’a pas fourni les éléments appropriés pour entrer en Australie », a fait savoir le ministre de la santé, Greg Hunt, dans des propos relayés par foxsports le 6 janvier 2022. Mais le compagnon de Jelana, qui a intenté un recours en justice contre cette décision, ne sera finalement pas expulsé avant lundi 10 janvier 2022, date d’une nouvelle audience fixée pour statuer sur sa situation. La requête du Serbe lui a en effet permis d’obtenir un sursis et donc de ne pas être renvoyé immédiatement dans son pays a précisé un avocat du gouvernement, Christopher Tran, dans un communiqué relayé par l’AFP sur Twitter.

« Les règles sont les règles »

Ouvertement sceptique quant à la vaccination, Novak Djokovic avait décroché une dérogation médicale afin de pouvoir participer à l’Open d’Australie, qui doit se dérouler du 17 au 30 janvier 2022. Mais à ce jour, seules les personnes disposant d’un schéma vaccinal complet sont autorisées à franchir les frontières du pays. « Les ressortissants étrangers qui ne disposent pas d’un visa valide ou dont le visa a été annulé seront placés en détention et expulsés d’Australie », ont ainsi expliqué les douanes dans des déclarations rapportées par foxsports. Dans cette affaire, Novak Djokovic peut néanmoins compter sur le soutien de la Serbie. « Conformément à toutes les normes du droit international public, la Serbie se battra pour Novak Djokovic, pour la justice et la vérité », a annoncé le président de la République, Aleksandar Vucic, sur Instagram le mercredi 5 janvier 2022. Des critiques immédiatement rejetées par le premier ministre australien, Scott Morrison. « Les règles sont les règles, et en particulier quand il s’agit des frontières », a revendiqué l’élu via une conférence de presse donnée le même jour. De son côté, Rafael Nadal a également commenté la situation de son confrère : « Il a pris sa propre décision, et chacun est libre de prendre ses décisions, mais il y a des conséquences« , a déclaré celui qui a fait une greffe de cheveux. Un premier tournoi du grand chelem qui s’annonce palpitant.

Novak Djokovic obtient un sursis à son expulsion de l’Australie (avocat) #AFP #AFPSports pic.twitter.com/wbbJkgua6b

Source: Lire L’Article Complet