« Oh pardon ! » : la gaffe de Léa Salamé face à Xavier Bertrand

Ce mardi 5 janvier, Xavier Bertrand était l’invité de la matinale de France Inter. Durant cet entretien et alors qu’elle évoquait les élections régionales à venir, Léa Salamé s’est emmêlé les pinceaux, en évoquant la candidature de l’homme politique dans les Hauts-de-Seine… au lieu des Hauts-de-France.

A propos de

  1. Léa Salamé

  2. Xavier Bertrand

Pas toujours facile d’être un matinalier ! Ce mardi 5 janvier, Léa Salamé et Nicolas Demorand recevaient Xavier Bertrand à l’antenne de France Inter. Après avoir évoqué une potentielle candidature à la présidentielle de 2022 avec son invité politique du jour, celle qui officie également sur France 2 a souhaité aborder la question des élections régionales. Mais, alors qu’il était encore tôt sur la station, la compagne de Raphaël Glucksmann s’est quelque peu emmêlé les pinceaux. “Les régionales auront lieu en juin prochain. Vous êtes bien candidat dans les Hauts-de-Seine ?, a-t-elle demandé à l’ancien ministre du Travail, qui l’a aussitôt corrigée : “Dans les Hauts-de-Seine, non”, a-t-il souligné, alors que Léa Salamé voulait bien entendu parler des Hauts-de-France, région où Xavier Bertrand est élu depuis plusieurs années.

Léa Salamé n’a quant à elle pas tardé à prendre conscience de sa bourde : “Non, oh pardon ! Dans les Hauts-de-France!”, a-t-elle rectifié, à la fois amusée et gênée. “Une faute de frappe”, a souligné son collègue de la matinale Nicolas Demorand. En grande professionnelle, la journaliste a rapidement repris ses esprits et reposé la question à son invité : “Vous êtes bien candidat ?”, lui a-t-elle demandé sur un ton plus sérieux. “Oui oui”, a affirmé Xavier Bertrand.

[email protected] ne se dit pas encore candidat à la présidentielle 2022: "Auparavant j'ai à gérer et protéger les gens de ma région" #vaccin #le79Inter pic.twitter.com/2wMWODy9ko

Quid des élections présidentielles ?

La journaliste, qui sait être pugnace, a alors cherché à en savoir plus sur les futures intentions politiques de son invité du jour :Pourquoi élire Xavier Bertrand, qui sera six mois après candidat à la présidentielle ? Quel est l’intérêt pour la région des Hauts-de-France de voter pour vous alors que vous partirez en campagne quelques jours plus tard ?” Le principal intéressé, qui est en très bonne position dans les sondages, a préféré botter en touche : J’ai entendu la même chose il y a plus de cinq ans et demi. J’étais candidat à la primaire et j’ai décidé de ne pas concourir à la primaire après mon élection”, a-t-il rappelé, et d’ajouter : “On a dit exactement la même chose de Mme Le Pen, qui était candidate à la présidentielle.” Affaire à suivre…

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet