Olivier Duhamel : son fils condamné à un an de prison

Affecté par l’affaire Olivier Duhamel, qui a récemment reconnu des faits d’inceste révélés dans le livre La Familia Grande, son fils adoptif Simon vient d’être condamné à un an de prison pour des violences commises en mars.

A propos de


  1. Olivier Duhamel

Il a particulièrement mal vécu le scandale. Fils adoptif du politologue Olivier Duhamel, dans la tourmente depuis la sortie du livre La Familia Grande, qui a révélé des faits d’inceste qu’il vient d’avouer en partie, Simon Duhamel vient d’être jugé à Toulon (Var). Il a été reconnu coupable de violences et de dégradations commises en état d’ébriété, le 23 mars à Sanary-sur-Mer, là où il vit depuis la mort de sa maman Evelyne Pisier. Selon Le Parisien, le natif du Chili a écopé de trois ans de prison, dont deux avec sursis, après avoir été placé en détention provisoire dont il vient de sortir. Une peine aménageable qui lui permettra notamment d’assister à la naissance prochaine de sa fille.

C’est un pari que nous faisons ! J’espère que ces trois semaines de détention vous auront fait comprendre qu’il était indispensable que vous suiviez une thérapie…“, lui a lancé la présidente du tribunal correctionnel. Ivre et un manche de rouleau de peinture à la main, Simon Duhamel avait percuté et détérioré des voitures, traumatisant des victimes auxquelles il a fait face au tribunal. J’ai eu la peur de ma vie, j’ai cru que c’était un djihadiste qui voulait me braquer !“, a témoigné l’une d’elles encore sous le choc.

Addiction à la drogue et à l’alcool

Si le trentenaire a présenté ses excuses, il n’a pas vraiment pu donner d’explications sur les faits, dont il “ne se souvient plus“. Souffrant d’addictions à l’alcool, au cannabis et à la cocaïne, celui qui a connu une adolescence tourmentée a en revanche avoué avoir bu une bouteille de rhum et du champagne ce jour-là, lors d’un barbecue avec un ami. Il a donc écopé d’une obligation de soins, en plus de 10.000 euros de dommages et intérêts à ses victimes et d’une suspension de permis de conduire.

L’affaire Duhamel, un choc

Déjà condamné pour conduite sans permis ainsi que des violences sur une ancienne compagne en 2012 puis 2016, Simon Duhamel a toutefois évoqué le rôle joué par l’affaire Olivier Duhamel, qui n’était pas présent au tribunal pour soutenir son fils, au contraire d’Aurore, la soeur du prévenu, également adoptée au Chili, et de sa compagne. Car s’il connaissait le secret familial, il n’a pas été prévenu par sa demi-soeur Camille Kouchner de la parution de son livre dénonçant les agressions sexuelles sur son demi-frère “Victor”.

Ça a été un choc. Une explosion. Il a été très sollicité par les journalistes et a vécu ça comme une agression“, a expliqué son avocate, Me Bérénice de Warren. “J’étais en train de faire la cuisine avec mon père quand j’ai appris ça…”, a de son côté confié Simon Duhamel, victime collatérale de ce scandale. Selon un des proches de la famille, “Camille et ses frères ont estimé qu’Aurore et Simon étaient trop liés à leur père pour garder le secret (…) Il y a eu une scission“.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet