Olivier Véran contre Ségolène Royal en 2007 : elle ne lui inspirait “clairement pas” confiance

Olivier Véran livre ses vérités dans son ouvrage Par-delà les vagues, paru ce jeudi 8 septembre aux éditions Robert Laffont. Il y révèle également à qui il a donné son vote en 2007.

Olivier Véran livre pour la première fois sa version des faits sur la gestion de la crise sanitaire dans son ouvrage Par-delà les vagues, paru ce jeudi 8 septembre aux éditions Robert Laffont. Il s’est confié sans filtre au journal Le Parisien dans le numéro du 7 septembre, revenant sur son expérience en tant que ministre de la Santé et désormais porte-parole du gouvernement. « J’ai pensé qu’il faudrait quand même témoigner de tout cela, alors que beaucoup de choses ont été dites et écrites sur la façon dont on a géré la crise », a-t-il justifié au quotidien. En plus de la gestion de la crise, dont il a été au cœur pendant près de deux ans, Olivier Véran a fait des révélations surprenantes sur le train de vie d’un ministre, mais aussi, plus étonnant, sur son vote à l’élection présidentielle de de 2007 qui n’est pas allé à Ségolène Royal.

Interrogé sur ce choix par Le Parisien qui lui demandait si Ségolène Royal ne lui inspirait pas confiance, le neurologue de profession a répondu : « Non, clairement pas. Et chaque jour qui passe me conforte dans mon choixEn 2007, j’ai voté au premier tour pour Bayrou, car son discours sur la question de la dette m’avait convaincu. » Il a ajoué avoir voté « Sarkozy au second, car il y avait une énergie qui se dégageait, une façon de vouloir bouger les choses et de casser les codes. » Une décision que ne semble pas regretter celui qui est pourtant considéré par certains comme appartenant à l’aile gauche du gouvernement Macron.

Olivier Véran et Ségolène Royal, une relation compliquée

La relation entre l’ancienne finaliste à la présidentielle et le nouveau porte-parole de l’Élysée est tendue. En 2020, Ségolène Royal lui reprochait sa gestion de l’hôpital public sur TF1, l’échange entre les deux avait été virulent sur les plateaux. Plus récemment, en juillet 2022, Olivier Véran invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, s’est exprimé sur son malaise de voir « ces dizaines de parlementaires d’extrême droite et ces dizaines de parlementaires de La France insoumise » siéger au Parlement. Des propos qui avaient poussé l’ex-compagne de François Hollande à lui répondre : « Je trouve ça politiquement immoral de renvoyer dos à dos le Front national et La France insoumise. » Pas sûr que cette nouvelle révélation améliore leur relation.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Olivier Véran


  2. Ségolène Royal

Autour de

Source: Lire L’Article Complet