Oups ! Diana : Cet objet coquin caché dans son sac lors de sa rencontre avec Jacques Chirac

En novembre 1992, Lady Diana s’est rendue en France pour rencontrer Jacques Chirac. Elle avait avec elle un objet coquin, qu’elle s’est bien gardée de montrer au président français…

Plus de 23 ans après la mort de Lady Diana, les anecdotes et vieilles polémiques concernant sa vie privée continuent de faire couler beaucoup d’encre. Les personnes ayant fait partie de sa vie ont toutes quelque chose à dire. Comme, par exemple, son ancien garde du corps Ken Wharfe, qui a écrit Diana : un secret bien gardé. Dans ce livre, il révèle notamment que la princesse avait toujours avec elle un objet pour le moins insolite lors de ses déplacements à l’étranger : un sextoy ! C’était son grigri.

Tout est parti d’une plaisanterie. Ken Wharfe raconte dans son livre que Diana “adorait les farces et les blagues”, comme le rappelle le Daily Mail. C’est même lui qui est à l’origine de celle-ci. En novembre 1992, alors que la princesse effectuait un voyage officiel en France pour aller à la rencontre de Jacques Chirac et de Paul McCartney, Ken Wharfe a demandé à Lady Sarah McCorquodale, la sœur de Diana, de glisser ce sextoy dans son sac à main. Quand elle l’a découvert, la mère de William et Harry a trouvé la blague très drôle et a décidé de faire de l’objet sexuel son porte-bonheur.

Lady Diana draguée par Luciano Pavarotti

Lady Diana tenait tellement à ce sextoy, qu’elle surnommait “le gadget”, qu’un jour, lors d’une visite officielle au Népal, elle l’a fait venir par valise diplomatique après s’être rendu compte qu’elle l’avait oublié à Kensington. Ken Wharfe a fait bien d’autres révélations sur son ancienne protégée au fil des années. Il a un jour raconté cette soirée où Luciano Pavarotti a ouvertement dragué Diana, allant jusqu’à l’inviter dans sa loge après une représentation à Vérone.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet