« Pas question que j’avorte » : cette vive discussion entre Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut

Nathalie Marquay s’apprête à sortir un livre intitulé Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions… dans lequel elle revient, entre autres, sur sa deuxième grossesse. Une grossesse à risque à laquelle Jean-Pierre Pernaut lui avait demandé de renoncer…

Le 16 septembre prochain, Nathalie Marquay sort un nouveau livre baptisé Moi, j’y crois – Mes anges, mes guides, mes prémonitions… Dans cet ouvrage, la femme de Jean-Pierre Pernaut évoque ses rêves prémonitoires. Elle revient notamment sur sa deuxième grossesse. Une grossesse à risque que l’ancienne Miss France a tout de même souhaité mener à terme contre l’avis de son médecin et de son époux. À cette époque, Nathalie Marquay venait juste de se remettre d’une leucémie et avait mis au monde sa première fille, Lou, qui a récemment été victime de menaces de mort.

“Deux césariennes dans un laps de temps aussi rapproché, tout juste un an, sérieusement, vous n’y pensez pas, Nathalie !”, avait prévenu son médecin comme elle l’explique dans des pages de son livre que s’est procuré Femme actuelle. “C’est la science qui parle, la science qui me dit qu’après trois chimios, m’être retrouvé enceinte à un âge déjà avancé, 35 ans, et avoir accouché sous césarienne représente pour mon corps une succession d’épreuves terriblement lourdes, rapporte Nathalie Marquay, qui a fait un retour remarqué dans Touche pas à mon poste. Et d’ajouter : “Ce serait, de manière certaine, mettre non seulement ma vie en danger, mais aussi celle du bébé.”

Nathalie Marquay : “Cette naissance va parfaitement se dérouler”

Jean-Pierre Pernaut, qui pourrait se lancer en politique, inquiet à l’idée de perdre sa femme, demande alors à la chroniqueuse de Touche pas à mon poste de “renoncer à cette grossesse”. “Non, pas question que j’avorte”, lui aurait alors répondu Nathalie Marquay, de manière catégorique. “Ce bébé que nous avons fait, Jean-Pierre, cet enfant que je porte, docteur, il vient de là-haut… Oui, du Ciel, si vous voulez, je peux utiliser ce mot. Si je suis enceinte aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un accident, mais de ma vie telle qu’elle a été écrite, telle qu’elle doit se dérouler sous la protection de mes âmes et de mes anges… Je ne cours aucun danger, ni moi ni le bébé. Cette naissance va parfaitement se dérouler, je peux vous l’assurer”, a-t-elle affirmé face à son mari et son médecin. Et elle a eu raison, Tom est né le 5 décembre 2003 et se porte parfaitement bien !

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Christophe Clovis / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet