« Pas une petite chose timorée » : Charlene de Monaco bien différente de celle qu’on croit

Son retour sur le rocher ne saurait tarder. Loin d’être une “une petite chose timorée”, Charlène de Monaco n’est pas celle que l’on croît. Selon ses plus proches amis, la princesse est une dure à cuire, prête à rentrer chez elle…

Elle vit une année éprouvante mais ne perd pas son caractère bien trempé. Retenue pour des raisons de santé en Afrique du Sud, Charlène de Monaco attend avec impatience son retour sur le Rocher. Affaiblie par une grave infection ORL et une récente hospitalisation, la princesse lutte de son mieux pour retourner auprès de ses jumeaux. Soutenue par ses plus proches amis, l’ancienne nageuse est dépeinte comme une femme forte, loin d’être “une petite chose timorée” dans le magazine People, ce jeudi 8 septembre.

Selon un proche, l’épouse du prince Albert est une femme coriace : “pour être honnête, Charlène, c’est une olympienne et c’est une dure à cuire”, a confié un ses amis, dans le numéro de cette semaine. Très engagée, la princesse de Monaco aime avant tout suivre ses passions, parfois au détriment de ses obligations royales : “elle ne se conforme pas aux attentes des autres sur la façon dont un royal devrait agir ou ressembler”, a expliqué son ami d’après nos confrères.

Ces passions qui l’animent

Tombée subitement malade suite à une infection, la princesse se rendait en Afrique pour une raison bien fondée : poursuivre sa lutte contre le braconnage : “Elle se soucie de sauver les rhinocéros et d’apprendre aux enfants à nager. Elle ne veut pas être Kate [Middleton], et elle ne veut pas être Grace Kelly”, ont ajouté ses amis,“C’était juste Charlène étant Charlène.” Bien qu’elle soit devenue mère et épouse d’un grand souverain, Charlène de Monaco tient à son indépendance : “Elle est un peu une iconoclaste. C’est sa propre personne, et ce n’est pas une violette qui rétrécit”, ajoute son ami.

Absente pour la rentrée de ses enfants et ses dix ans de mariage avec Albert II, elle compte bien rattraper son retard. Quant à lui, son époux est impatient de retrouver sa femme, partie depuis mai 2021 de Monaco. Début septembre, le papa poule en solo, s’est confié sur la difficulté de s’occuper de ses enfants, sans Charlène. Pour couper court aux rumeurs, il a tenu à rétablir la vérité sur les soupçons de divorce.

Crédits photos : Jean-Charles Vinaj / Pool Monaco / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet