Patrick Balkany soulagé : il sait quand il sortira de prison

Son cas a été étudié par la Cour d’appel de Paris. Elle a décidé sa libération conditionnelle. Incarcéré depuis février à Fleury Mérogis (Essonne), Patrick Balkany sait enfin quand il sortira de prison. Une date révélée par BFMTV ce jeudi 4 août.

Le jeu du chat et de la souris continue entre la justice et les Balkany. Ce jeudi 4 août, l’ancien maire de Neuilly est fixé sur son sort. Incarcéré dans la prison de Fleury-Mérogis depuis février, Patrick Balkany a été à nouveau jugé à la Cour d’appel de Paris. Elle a annoncé la remise en liberté conditionnelle de l’homme, condamné à cinq ans de prison pour fraude fiscale. Cette nuit sera donc la dernière du détenu dans sa cellule selon une information de BFMTV. Dès ce vendredi 5 août, le politique qui doit encore rembourser près de 4 millions d’euros indûment perçus, sera libre de ses mouvements. À ce jour, il n’a déboursé qu’environ 7 000 euros de la somme. Un montant dérisoire au regard du grief. Ce faible montant, doublé de l’incapacité de l’ancien élu LR à respecter les conditions fixées par le port de son bracelet électronique, avaient conduit le parquet d’Évry à faire appel.

À sa sortie de prison cette fois-ci, Patrick Balkany ne portera pas de bracelet électronique. Il devrait retrouver son épouse dans leur moulin de Cossy à Giverny (Normandie). Ce feuilleton judiciaire est néanmoins loin d’être fini. D’une part, la peine pour laquelle il est libéré court jusqu’en avril 2023. D’autre part, plusieurs épées de Damoclès pèsent encore sur sa tête. Il est mis en examen dans l’affaire des chauffeurs de la mairie de Levallois, qu’il est accusé d’avoir utilisé à des fins personnelles. Il est également soupçonné d’avoir illégalement loué des locaux de commune à des sociétés privées. Enfin, il attend sa peine dans l’affaire de blanchiment d’argent qui sera fixée en octobre prochain.

Les doux messages d’Isabelle Balkany à son époux

Isabelle Balkany, libérée plus tôt en raison de son état de santé fragile, s’est réjouie de la nouvelle sur son compte Twitter. « Demain on t’attend », écrit l’épouse du détenu sous une photographie où leurs chiens patientent près du portail ce jeudi 4 août. Quelques heures plus tôt, elle citait William Shakespeare avec une petite idée en tête. « Le temps est très lent pour ceux qui attendent, mais une éternité pour ceux qui aiment… », empruntait-elle à l’écrivain britannique. La veille déjà, elle adressait un message tendre à Patrick Balkany.« Depuis trois ans à l’entrée de la maison, mon Anthurium, ma « Langue de feu », refleurit pour la première fois… Comme s’il voulait accueillir tendrement quelqu’un !« , a-t-elle légendé un cliché de plante.

Demain, on t'attend… 💕💕💕💖 pic.twitter.com/HPGFtLHG0y

Depuis 3 ans à l'entrée de la maison, mon Anthurium, ma "Langue de feu", refleurit pour la première fois…
Comme s'il voulait accueillir tendrement quelqu'un ! 💘🙏 pic.twitter.com/ztJvy3NV4w

Crédits photos : Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Patrick Balkany


  2. Isabelle Balkany

Autour de

Source: Lire L’Article Complet