Patrick Poivre d'Arvor : sa présence aux Journées du Livre crée le scandale

Samedi 9 et dimanche 10 octobre 2021, Patrick Poivre d’Arvor s’est rendu aux Journées nationales du Livre et du Vin. La remise d’un prix par le journaliste a fait vivement réagir sur les réseaux sociaux, suite aux accusations d’agressions sexuelles qui pèsent sur lui, comme le rapporte L’Obs.

  • Patrick Poivre d'Arvor

Patrick Poivre d’Arvor était présent aux Journées nationales du Livre et du Vin, samedi 9 et dimanche 10 octobre 2021. Au cours de ce week-end tourné vers la littérature, qui se déroulait à Saumur, il était chargé de remettre un prix portant son nom. Un honneur qui a révolté de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. En cause, les accusations d’agressions sexuelles qui pèsent sur le journaliste âgé de 74 ans.

Hélène Devynck, qui compte parmi les 23 femmes à avoir témoigné contre Patrick Poivre d’Arvor, a pris la parole sur son compte Twitter, le 9 octobre 2021. « Ce week-end au Salon du livre et du vin de Saumur, Patrick Poivre d’Arvor va jouer Le petit Prince; ‘On ne voit bien qu’avec le cœur’. Il remettra le Prix Patrick Poivre d’Arvor. 23 femmes se sentent méprisées, moi la première ». Nos confrères de L’Obs, dimanche 10 octobre 2021, ont tenu à lui donner une nouvelle fois la parole dans leurs colonnes. Hélène Devynck y décrit l’accueil réservé au journaliste : « PPDA fait des signatures, va à des festivals, il est reçu partout, comme si de rien n’était. À chaque fois, c’est comme si on n’existait pas. Ça nous blesse. C’est insultant ».

Jean-Michel Apathie monte au créneau

Jean-Michel Aphatie a lui aussi réagi en partageant une coupure de presse montrant, à ses yeux, l’indifférence dans laquelle Patrick Poivre d’Arvor s’est rendu à ce salon. « Personne n’a donc lu les témoignages des femmes violées ? En France, MeToo est une blague et la presse largement en dessous des enjeux« . Une analyse que les organisateurs des Journées nationales du Livre et du Vin ne contredisent pas… « Il y avait beaucoup de monde à son stand et à sa table ronde. On n’inviterait pas quelqu’un qui est en porte-à-faux avec des règles morales fondamentales et la justice. Nous, en tant qu’organisateurs de salons, nous ne sommes pas des procureurs de la République. On respecte la justice de notre pays à 200 % », ont-il estimé dans les colonnes de L’Obs, dimanche 10 octobre 2021.

Vendredi 25 juin 2021, nos confrères du Parisien ont révélé que la justice avait tranché en faveur de Patrick Poivre d’Arvor. Les huit plaintes qui ont été déposées contre lui ont été classées sans suite.

Au festival de #Saumur parmi les invités vedettes: @PPDA Personne n’a donc lu les témoignages des femmes violées? En France, #Metoo est une blague et la presse largement en dessous des enjeux comme le montre son silence autour du témoignage concernant @N_Hulot Étonnant, non? pic.twitter.com/jmFibmHGF1

Moi mon combat c’est PPDA qui m’a agressée sexuellement et harcelée pendant un an. Mais vous avez raison, Depardieu même combat ! Je suis écœurée par sa présence à Saumur

Source: Lire L’Article Complet