PHOTO – Alessandra Sublet enfant : ce gros dossier assumé avec humour

Alessandra Sublet a partagé avec les internautes un cliché issu de son enfance où l’animatrice n’est pas vraiment à son avantage… Qu’importe, elle assume, avec humour et bienveillance.

Elle assume tout. Alessandra Sublet n’a que faire des autres, de leurs regards… même sur ses dossiers un peu honteux. L’animatrice a partagé ce mercredi 23 juin sur son compte Instagram un cliché qui sent bon l’enfance… Mais l’enfance au coeur des années 1980, pour Alessandra Sublet, née en 1976, comme pour beaucoup de petits Français, a souvent rimé avec “accoutrement improbable“. Et cette photo tirée de ses archives personnelles ne la présente pas tout à fait à son avantage. On peut y voir la jeune Alessandra, les cheveux sagement tirés en queue-de-cheval, yeux plissés sous le soleil, et moue mi-boudeuse, mi-bravache.

https://www.instagram.com/p/CQdcC5CNYtK/

A post shared by Alessandra Sublet (@alessandra_sublet)

Malgré le soleil qui inonde la photo, la petite fille est engoncée dans une chemise à carreaux verts et orangés, boutonnée jusqu’au col. La photo ne permet pas franchement de le voir, mais la chemise de petit bûcheron n’a pas l’air d’être tout à fait assortie avec son pantalon. Mais qu’importe pour Alessandra. Elle pose devant un mur en crépi, les mains dans sur les hanches, l’air de dire “Et alors?”

Une enfant calme devant un bazar insolite

Derrière elle, et c’est ce qui semble provoquer l’hilarité d’Alessandra l’adulte, un fatras de brouettes, seaux, et autres tuyaux pour le moins insolites. Mais rien n’a l’air de perturber l’enfant, qui a l’air d’évoluer dans cette situation et ce désordre avec un naturel déconcertant. C’est sa propre attitude, rétrospectivement, qui amuse beaucoup l’animatrice : “Après réflexion, j’ai toujours aimé déménager, et les mains sur les hanches“, commente-t-elle. De son enfance, Alessandra Sublet a su conserver ce lâcher-prise sur le regard des autres, et cette attitude de défi, mains sur les hanches, comme quand on l’accuse d’abandonner ses enfants, alors qu’elle déménage dans le sud de la France sans déraciner la vie de toute sa famille.

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet