PHOTO Elodie Gossuin : l’ex-Miss France se montre en train d’allaiter pour une cause bien précise

Une jeune maman a été agressée en pleine rue parce qu’elle allaitait son bébé. Une histoire désolante qui émeut la Toile. Elodie Gossuin, sur Instagram, a apporté son soutien à Maylis, la maman en question.

Elodie Gossuin

C’est un fait divers désolant et dramatique, raconté par Maylis, une jeune maman bordelaise. Il y a deux semaines, sur le compte Instagram de Doctissimo, la jeune femme raconte sa mésaventure : elle a été giflée parce qu’elle allaitait son bébé dans la rue. Son fils, Nino, six mois, ne se nourrit exclusivement que de lait maternel. Un jour (l’histoire n’est pas datée), Maylis doit se rendre dans un point relais pour récupérer un colis. Alors qu’elle est dans la file d’attente, son fils se réveille et réclame à manger. Si elle tente d’abord de le faire patienter, la maman doit se résoudre à nourrir le bébé. “Je mets des vêtements vraiment adaptés qui s’ouvrent sur les côtés pour essayer de faire ça vraiment en toute discrétion. Là, en plus, comme il y avait du monde, j’ai caché avec ma veste”, explique-t-elle. Pas suffisamment discrètement, aux yeux d’une autre femme, qui se met à lui hurler dessus et à l’insulter, estimant que Maylis n’a pas le droit de s’afficher ainsi. Puis la dame va plus loin que les mots : elle gifle la maman.

Pas de “l’exhibition sexuelle”

Dans la file d’attente, aucune réaction, à part une dame âgée… Qui félicite l’agresseuse. Alors que la maman et son bébé sont encore sous le choc, suivi par un professionnel, l’histoire fait du bruit sur la Toile, et depuis quelques jours, Maylis reçoit énormément de messages de soutien. Elodie Gossuin a décidé d’apporter son soutien, en postant une photo d’elle en train d’allaiter. “Parce que nous faisons comme nous pouvons et sommes des femmes libres de choisir, écrit l’ancienne Miss France en légende de la publication. Et libres d’allaiter ou non mais pas seulement chez nous, le sein bien caché que certains ne sauraient voir.

Une liberté à ne pas confondre avec de “l’exhibition sexuelle”, précise la maman de quatre enfants, qui conclut son discours par un hashtag de soutien envers la Bordelaise. Pour rappel, une loi, votée en 1958 (!) rappelle que “rien ne justifie de refuser l’allaitement d’un enfant, et ce peu importe le lieu”. Aux autres de détourner le regard, en cas de gêne.

https://www.instagram.com/p/CPWAUpPBzzg/

A post shared by 𝓔́𝓵𝓸𝓭𝓲𝓮 𝓖𝓸𝓼𝓼𝓾𝓲𝓷 🦄 (@elodiegossuin)

Source: Lire L’Article Complet