PHOTO Joyce Jonathan : la chanteuse partage un cliché inattendu de sa grossesse

Être enceinte ce n’est pas qu’un joli baby bump, des envies de fraises et la recherche d’un joli prénom, il y a aussi quelques inconvénients dont un qui a laissé des souvenirs vivaces à la chanteuse Joyce Jonathan comme elle l’a prouvé en story ce samedi 5 juin sur Instagram !

Joyce Jonathan

Joyce Jonathan est de retour sur le devant de la scène avec son nouveau single intitulé Les p’tites jolies choses, un morceau doux à l’image de la chanteuse amoureuse qui voit la vie en rose depuis le 2 novembre dernier. Ce jour là elle a en effet donné naissance à son premier enfant : une petite fille prénommée Ghjulia. “J’aime son odeur de petit biscuit. J’aime ses petits yeux qui s’entrouvrent et découvrent le monde, j’aime chaque petite parcelle et plissure de sa peau, et sa petite manucure de naissance. Ses petits bruits aigus mignons, entre les pleurs bien sûr !!! Mais elle me rend patiente, follement aimante, et surtout, elle me rend maman ” s’extasiait l’interprète de Ça ira alors qu’elle découvrait les joies de la maternité. Depuis la fillette a fait quelques rares apparitions sur le compte Instagram de sa maman et souvent au sein de cette dernière très occupée entre deux séances d’enregistrements.

Être enceinte c’est ça aussi !

En ce samedi 5 juin la chanteuse a remonté le fil du temps, alors que Ghjulia vient de fêter ses 7 mois. En story Joyce Jonathan a dévoilé de jolis clichés de son ventre rond. Comme de nombreuses futures mamans l’ex de Thomas Hollande a immortalisé son baby bump sous toutes les coutures et sa story prend des accents nostalgiques. “Te souviens-tu ? ” demande-t-elle sous l’un des clichés dans la langue de Shakespeare. De quoi lui donner envie d’un petit deuxième ? Un cliché de ses pieds alors qu’elle était enceinte vient calmer ses ardeurs, comme celles probablement de toutes les abonnées qui auraient été en train de s’attendrir. On y découvre les petons et les chevilles de la chanteuse déformés par la rétention d’eau, imitation plus vraie que nature des poteaux de Koh-Lanta. “ Je ne regrette clairement pas mes pieds. Lol ” lance-t-elle soudain dégrisée. Mais jusqu’à quand ?




Source: Lire L’Article Complet