Photos dénudées de Miss Franche-Comté : la déléguée régionale charge Anastasia Salvi

Elue Miss Franche-Comté 2020 le 4 octobre, Anastasia Salvi a dû démissionner quand des photos dénudées ont refait surface. Alors que les internautes s’en prennent au comité, la déléguée régionale s’est défendue et a enfoncé la jeune femme.

La soirée avait été comme un rêve éveillé pour Anastasia Salvi : ce dimanche 4 octobre, sur la scène du théâtre de Morteau, la belle Anastasia Salvi a été élue Miss Franche-Comté 2020. Mais deux jours plus tard, stupeur : la jeune femme annonçait sur les réseaux sociaux sa démission. Remplacée par sa première dauphine Coralie Gandelin, elle a ensuite révélé avoir été poussée vers la sortie en raison de photos dénudées contraires au règlement. « Ces photos ont été réalisées en 2017 dans le cadre d’un concours international pour deux marques de coiffure reconnues en France et partout dans le monde, a-t-elle expliqué sur Instagram en dévoilant les clichés de la discorde. Ces photos sont bien évidemment artistiques, en aucun cas à caractère érotique, pornographique ou autres. Je comprends parfaitement la décision du comité Miss France mais suis forcément déçue. » Et les internautes ont partagé ce sentiment : l’organisation de Miss Franche-Comté a été sévèrement critiquée sur les réseaux sociaux, poussant la déléguée régionale Anne-Laure Vouillot à réagir avec fermeté.

  • Mort de George Floyd : Derek Chauvin, policier accusé du meurtre, libéré sous caution (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Jean-Michel Maire : pourquoi Cyril Hanouna a voulu qu'il porte un postiche (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Jean-Michel Maire ému aux larmes, son grand regret concernant son père décédé (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • TPMP : Pascal Soetens regrette qu'un chroniqueur l'ait empêché de participer à l'émission (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Mouss Diouf, une "icône" : Booder lui rend un touchant hommage (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • TPMP – Pascal Soetens : ce chroniqueur qui n'a pas voulu qu'il intègre l'émission (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • On est en direct : Amélie Mauresmo se remémore son coming-out, "J'en ai pris plein la tronche" (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Elsa Esnoult en larmes, elle évoque le souvenir de sa grand-mère disparue (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Michel Drucker opéré du cœur : Laurent Delahousse lui adresse un tendre message (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Pascal Soetens, ému, évoque pour la première fois le suicide de son père (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Clara Morgane : pourquoi elle veille à ne pas exposer sa famille sur les réseaux (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Pascal Soetens "très en colère", il refuse de fermer sa salle de sport (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Clara Morgane ex-actrice : pourquoi elle a voulu faire des films pour adultes (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Yann Barthès : Cyrille Eldin plus en contact avec le journaliste, il lui lance un appel (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Alex Goude papa : comment il gère la garde partagée de son fils avec son ex-mari (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Pascal Soetens très ému en évoquant le suicide de son père (Exclu vidéo)

    Non Stop People


  • Mort de George Floyd : Derek Chauvin, policier accusé du meurtre, libéré sous caution (vidéo)
    C’est une affaire qui a créé un scandale sans précédent aux Etats-Unis. George Floyd, un Afro-américain, est mort asphyxié par le policier Derek Chauvin. L’agent qui sera jugé en mars prochain a été libéré sous caution. Une décision qui divise.


    Non Stop Zapping


  • Jean-Michel Maire : pourquoi Cyril Hanouna a voulu qu'il porte un postiche (Exclu vidéo)
    Ce jeudi 8 octobre, Evelyne Thomas a reçu Jean-Michel Maire dans sa toute nouvelle émission diffusée sur Non Stop People. En plus d'avoir évoqué le souvenir de son père décédé, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a révélé pourquoi Cyril Hanouna lui a demandé fin août de porter un postiche en début de saison. Confidences exclusives.


    Non Stop People


  • Jean-Michel Maire ému aux larmes, son grand regret concernant son père décédé (Exclu vidéo)
    Ce jeudi 8 octobre, Evelyne Thomas reçoit Jean-Michel Maire sur Non Stop People. Pendant cet échange, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a eu les larmes aux yeux en évoquant le souvenir de son papa décédé. L'occasion pour lui d'exprimer son plus grand regret. Confidences exclusives.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

Anastasia Salvi lourdement critiquée par le comité

Dans un entretien avec France Bleu Besançon, Anne-Laure Vouillot a confié qu’elle s’était sentie « trahie » par les prises de parole de la jeune femme. « On ne ment pas. Quand il y a des règles, on n’a pas le droit de les dépasser », a-t-elle martelé, en assurant que les clichés n’étaient pas « le cœur du problème ». Bien décide à « rétablir la vérité », la déléguée régionale n’a pas pris de gants : selon elle, Anastasia Salvi « n’a pas été honnête » : « On ne juge pas les photos, mais le mensonge », a-t-elle expliqué. Anne-Laure Vouillot a rappelé que « toutes les candidates lisent et signent un règlement », et que le comité doit être informé de l’existence de tels clichés. « Le vrai problème, c’est que les photos dénudées sortent après l’élection, a-t-elle assuré. S’il n’y avait pas eu de mensonge, si elle nous avait présenté ces photos avant, on aurait peut-être pu discuter, et elle aurait peut-être pu continuer l’aventure »

La situation rappelle évidemment celle d’Anaëlle Guimbi, évincée de Miss Guadeloupe pour des photos topless réalisées dans le cadre d’une campagne de prévention contre le cancer du sein. Des clichés qui n’avaient rien d’érotique, tout comme ceux d’Anastasia Salvi. La mise à l’écart de ces deux femmes a mis en colère bien des internautes, qui ne comprennent pas le sens du règlement Miss France. « Peut-être que ce règlement doit encore évoluer, pourquoi pas, a reconnu Anne-Laure Vouillot. On va forcément en parler entre nous, je ne sais pas ce qui va en sortir. Mais on ne peut pas autoriser n’importe quoi. Une Miss reste un modèle, un exemple et il faut garder ça à l’esprit. Il faut un cadre. » Et tant pis, visiblement, pour celles qui le dépassent.

Source: Lire L’Article Complet