Pierre-Jean Chalençon les fesses à l’air : il se met à nu pour une grande annonce

Voilà un tout nouveau projet pour Pierre-Jean Chalençon. L’ancien acheteur d’Affaire conclue vient de se lancer un nouveau défi. Et c’est les fesses à l’air qu’il l’a annoncé sur Instagram.

Décidément, Pierre-Jean Chalençon ne fait rien comme les autres. S’il a été évincé de l’émission Affaire conclue qu’il a lourdement critiquée, voilà que le passionné de Napoléon Bonaparte se lance dans un nouveau projet, baptisé : "Pierre-Jean Chalençon fait sa révolution". Le 29 juin prochain au cabaret parisien Oh! César, l’ancien acheteur, va organiser une soirée : "Pierre-Jean est un personnage de représentation qui a toujours aimé faire la fête et se donner en spectacle, quitte à déranger les âmes sensibles avec son franc-parler. Tout jeune, c’est Charles Trenet qui lui donne le goût de la scène et des chansons, le fou chantant avait vu aussi de la folie en lui", peut-on lire sur le site de l’établissement.

Pendant 1h30, il sera accompagné de certains de ses amis artistes pour ce spectacle. Sur Instagram, Pierre-Jean Chalençon a dévoilé l’affiche de sa soirée. Et bien évidemment, il a voulu marquer les esprits. Et pour cause, l’ancien meilleur ami de Caroline Margeridon pose les fesses à l’air ! Certains internautes n’ont pas manqué de voir sur le cliché une similitude avec Michel Polnareff. En effet, avec ses cheveux bouclés et son postérieur bien visible, la ressemblance est frappante. Un tout nouveau projet donc pour l’ancien acheteur d’Affaire conclue, qui tire un trait définitif sur l’émission.

Pierre-Jean Chalençon pas tendre avec Affaire conclue

En effet, le passionné d’art n’avait pas hésité à dézinguer Sophie Davant et ses anciens collègues : "Madame Sophie Davant, elle, se permettait d’arriver en moto-taxi. Nous, on nous avait refusé ça au bout d’un an, soi-disant parce que ça coûtait trop cher. On était payés au lance-pierre, des sommes ridicules alors qu’on devait dépenser au départ. Vous savez ce qu’était notre loge pour les acheteurs ? C’était les toilettes où allait Sophie Davant. ll y avait un petit frigo avec des souris et des rats. On ne pouvait pas se reposer, si ce n’est dans le décor, dans un petit canapé", dénonçait-il.

https://www.instagram.com/p/CegbNmXsex-/

Une publication partagée par Pierre-jean Chalençon (@pierrejeanchalencon)

Source: Lire L’Article Complet