"Plus je suis suivie, plus je me sens seule" : Léna Situations dénonce le harcèlement qu'elle subi depuis des mois

« Les chiens aboient, la caravane passe ». Tel est le titre de la vidéo de Léna Situations, publiée le 31 juillet 2022, et qui fait déjà plus d’un million de vues sur Youtube. Léna Mahfouf, alias Léna Situations sur les réseaux sociaux, s’y confie en seize minutes sur son quotidien, et pour la première fois, elle n’est pas positive.

Parfois en pleurs, l’influenceuse régulièrement visée par des vagues de cyber-harcèlement, raconte par exemple avoir peur de se faire tuer dans la rue. La jeune femme de 24 ans confie avoir passé « des journées entières à rester au lit, sans avoir la force de prendre une douche » et ne plus avoir confiance en ses idées face aux critiques constantes et virulentes qu’elle subissait. 

Un harcèlement qui touche aussi ses proches 

Nommée par le magazine Forbes parmi les « moins de 30 ans » les plus importants, et fierté absolue de sa communauté après avoir été la première influenceuse française à être invitée au Met Gala 2022, Léna Mahfouf regrette aujourd’hui cette lumière sur sa vie, même si elle assure qu’elle connaissait « les règles du jeu » d’une telle exposition. « Il y a plein de choses que je ne peux plus partager », admet-elle, car elle a peur que l’on « aille s’attaquer » à ses proches. 

Une crainte fondée puisque les menaces en ligne sont devenues des actes concrets récemment : « Je me suis pris une patate le jour où la haine que je connaissais sur Internet est devenue réelle. Ça a pris 100% de mon énergie puisqu’on a dépassé le monde virtuel pour aller devant chez ma mère afin d’appuyer sur l’interphone pour la harceler encore et encore, l’appeler au téléphone tellement de fois jusqu’au moment où elle a coupé sa ligne parce que c’était trop. Dès qu’elle décrochait, c’était ‘votre fille, c’est une grosse pute’. »

Certains de ses détracteurs ont même jeté des oeufs sur le paillasson de sa mère, raconte Léna Situations, et contacté sa grand-mère, qui vit en Algérie, pour lui dire que sa petite fille était une « grosse s**** ». Sous les conseils de ses proches, l’influenceuse est d’ailleurs partie vivre plusieurs mois à Los Angeles (États-Unis) afin de se ressourcer et de vivre loin de cette haine.

La vidéaste conclut sa vidéo en laissant un message très clair à ses haters : « Je vous invite tous à aller vous faire foutre. Nous, on va passer un bel été, c’est hors de question que ça continue, ça m’a trop brisée, ça m’a trop minée. » Elle avoue également être reconnaissante d’être bien entourée et déclare, amère, « sinon je ne sais pas ce qu’il se serait passé ». Si Léna Situations s’était déjà exprimée plusieurs fois sur sa santé mentale et son anxiété, cette prise de parole est unique par la gravité des faits dénoncés.

  • Anxiété, dépression, burn-out : les personnalités qui parlent de santé mentale
  • Cyberharcèlement : les militantes féministes auront-elles un jour la paix en ligne ?

L’hôtel Mahfouf, son nouveau projet stimulant

Léna Mahfouf ne se laisse pas abattre pour autant. Déterminée, la jeune femme ouvre un café-restaurant éphémère dans le 17e arrondissement de Paris, du 2 août au 1er septembre 2022.

L’occasion de lancer sa marque de mode et d’objets lifestyle. Celle-ci la définit comme le résultat de ses idées, de ses envies, de ses expériences et enfin de ses rencontres…

Source: Lire L’Article Complet