Pourquoi existe-t-il déjà un risque de pénurie de jouets pour Noël ?

Bien qu’il reste encore 6 mois avant de fêter Noël, les professionnels du secteur du jouet redoutent déjà une pénurie qui pourrait entraîner une hausse des prix, comme l’a expliqué Frédéric Bianchi sur le plateau de BFMTV vendredi 9 juillet 2021.

Restez informée

Les prix des cadeaux de Noël vont-ils flamber en 2021 ? C’est en tout cas ce que redoutent les professionnels du secteur, en raison d’un risque de pénurie qui pourrait débuter dès cet été. Présent sur le plateau de BFMTV vendredi 9 juillet 2021 pour présenter la chronique intitulée L’édito éco à 14h40, le journaliste de BFM Business, Frédéric Bianchi, a expliqué pour quelles raisons la filière du jouet redoute déjà une pénurie de cadeaux de Noël en plein milieu de l’été. “Déjà, quand on reçoit les catalogues au mois de septembre, ça m’énerve”, a débuté le chroniqueur, non sans une pointe d’humour.

“Pour les professionnels du jouet, Noël ça commence maintenant”, a expliqué le journaliste, en précisant que c’est durant l’été qu’ils vont réserver les conteneurs destinés à transporter les jouets qui viennent d’Asie, “pour être livrés à l’automne, et donc être mis en rayon pour l’hiver”. “En ce moment, on traverse une pénurie de conteneurs”, a révélé Frédéric Bianchi, avant de souligner que “la demande mondiale de marchandise est tellement forte, que le prix des conteneurs explose. Celui-ci a été multiplié en moyenne par 10 comparé à 2020. De plus, le journaliste révèle que certains ports chinois sont totalement ou partiellement fermés à cause de la resurgence du Covid-19. C’est donc pour cette raison que le risque de pénurie est considéré comme étant plus fort que les années précédentes.

“Les prix sont fixés cet été puisque c’est maintenant que les catalogues sont imprimés”

Par ailleurs, le prix des matières premières indispensables pour fabriquer les jouets de Noël inquiètent aussi les professionnels du secteur. Les matières premières flambent concernant les jouets, a lancé Frédéric Bianchi. Il y a une vraie surenchère des prix du plastique avec 2% à 3% sur le coût de cette matière très prisée par les fabricants de jouets a annoncé le journaliste, qui précise par ailleurs que : “cela peut se réduire, comme cela peut continuer d’augmenter”. Par conséquent, les différents acteurs de l’industrie se préparent à une augmentation des coûts des jouets. Les prix sont fixés cet été puisque c’est maintenant que les catalogues sont imprimés, souligne également le chroniqueur, avant de dévoiler certaines solutions pour contrer cette pénurie. Il recommande ainsi d’acheter “des jouets français ou européen”, “des jouets en bois“, ou bien encore “d’acheter les jouets de Noël dès maintenant”.

Pourquoi y a-t-il un risque de pénurie de jouets pour Noël ? pic.twitter.com/YbxgsHcFFD

Source: Lire L’Article Complet